Aujourd’hui « Comme un touriste  » – 31 mai

Aujourd’hui je suis à l’opposé d’une touriste.
Récemment, j’ai appris que mon examen professionnel dont je parlais ici allait avoir lieu fin juin et non pas en fin d’année civile !!!
Branle bas de combat , mode révision et panique à bord …
J’ai failli stopper ce blog et puis non finalement plutôt que stopper je vous propose un jeu-concours, avec un petit cadeau pour le gagnant ….
Explication du jeu :
Pendant les dix prochains jours, je vais publier un « chapitre » de la nouvelle dont je parlais ici. Je l’ai légèrement modifiée pour qu’elle « colle » aux « réels » de Mr Queneau.
Il faut essayer de trouver le titre de cette nouvelle pour gagner (participation par mail uniquement à valentyned at gmail.com)
.
Vous pouvez faire une proposition de titre par jour (jusqu’au 12 juin à 23h59). Rendez vous le 15 juin jour de proclamation du gagnant !
Si personne ne trouve le titre, la personne ayant fait la proposition la plus proche ou la plus drôle sera déclarée « vainqueur ». …. Et pendant ce temps, je révise mes cours  🙂
 :

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 145 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK

Publicités

Aujourd’hui « la peine de » – 30 mai

Le soir venu, je me suis rendue compte que je n’avais rien fait de ma journée (à part courses, lessive, taxi pour les activités diverses de mes rejetons, aide au rangement hebdomadaire de la chambre pour le plus petit  …)
 ;
« Toute peine mérite salaire » disait ma grand mère. Adage que je ne partage pas, à la maison par exemple où les menus travaux demandés aux enfants ne sont pas rétribués.
Je n’ai pas eu de peine à ne rien faire et sur le fil de la journée qui va bientôt basculer à demain, je tombe sur cette citation de Marcel Proust (merci g••gle)

“Dans l’homme le plus méchant, il y a un pauvre cheval innocent qui peine.”

Ouf mes recherches n’auront pas été peine perdue.
 Proust vaut-il encore la peine d’être lu ?
A défaut, je m’endormirai avec Beau Dommage .
A défaut, je m’endormirai avec Beau Dommage …. « Ça n’ vaut pas la peine De laisser ceux qu’on aime Pour aller faire tourner Des ballons sur son nez ….
?

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 130 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK

Aujourd’hui  » Fragment dont Hitchkock aurait fait un film » – 23 mai

280px-Las_Meninas,_by_Diego_Velázquez,_from_Prado_in_Google_EarthMusée du Prado : Le guide nous a très bien expliqué ce tableau, en se mettant à la place de l’infante : la perspective, le miroir où l’on voit le reflet du roi et de la reine, l’infante Marguerite-Thérèse, sérieuse et consciente de son futur rôle de reine, le  rôle du gamin qui donne un coup de pied au chien, les dames de compagnie….
Le sujet du tableau est hors cadre. Le roi regarde le tableau, c’est lui qui pose devant Vélasquez et non l’infante. Et il regarde l’avancée du tableau dans le miroir.
 .
Le peintre à gauche est Vélasquez lui même, qui semble nous regarder. Un petit peu comme Hitchcock qui apparaissait furtivement dans ses films.
Ici le film est immobile mais que de sentiment différents exprimés.
,

 

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 120 mots

3. éléments réels de la journée : OK (écrit le 23 mai à Madrid et publié une semaine après)

4. suivre la consigne de la date : OK

Aujourd’hui « bijou » – 29 mai

Cher Mr Queneau,
 .
Je tenais à vous remercier pour cette phrase :
« Bien placés bien choisis
quelques mots font une poésie
les mots il suffit qu’on les aime
Pour écrire un poème »
 .
Du coup j’ai écrit un poème à ma dulcinée et je lui ai offert un beau bijou
 .
Voici la photo de ma chérie et ce poème :
 .
Bien placés sur ton ample poitrine,
Ces bijoux te vont à ravir,  Bertille
Ta chemise frippée et frisée s’illumine
Et met en valeur ce bijou de famille
 .
Merci encore, Mr Queneau
 .
Votre Lewis Scarole
fiancee lewis
;
;

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 85 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK

Le journal secret d’Amy Wingate – Willa Marsh


Simon adore être entouré de jolies femmes et il se délecte visiblement de l’addition d’une autre créature à son harem, qui compte déjà Francesca, moi, Sophy, Lucy, n’importe laquelle des amies de sa femme passant par là, et maintenant Jenny. Celle-ci semble heureuse de se voir incorporée dans le groupe et apprécie le flot de compliments qui lui est adressé. Francesca ne paraît pas en prendre ombrage. Pourquoi le devrait-elle ? Lorsqu’elles sont côte à côte, Jenny a l’air d’un poney du Dartmoor pataugeant derrière un pur-sang.

.

Le journal secret d’Amy Wingate – Willa Marsh

.

Sur une idée de Chiffonnette

citation

Concours agenda ironique juin et « Aujourd’hui Pris entre deux »

Après la Saint Valentin de février chez Différence Propre, mars et l’écho chez Carnetsparesseux, avril et ses quiproquos chez Leodamgan, mai et la paresse chez Rebecca, voici venu mon tour de vous proposer un petit concours d’écriture.
 ,
J’ai appris que notre calendrier était grégorien il y a peu.
Je me suis donc penchée sur les autres calendriers en vigueur ici et là…
 :
Et j’ai découvert ce calendrier instauré par Alfred Jarry, le calendrier pataphysique (1)
Il est composé de 13 mois (douze de 28 jours et un de 29) . Pour les curieux tout est expliqué ici.
Je vous propose donc d’écrire une histoire, un conte, un  poème…..autour du joli mois de …Gidouille
J’ai longtemps hésité entre Gidouille et Merdre :
Merdre (du 18 mai au 14 juin),
Gidouille (du 15 juin au 13 juillet = 29 jours)
 ;
J’ai choisi Gidouille d’une part parce que le 3 on fête ma patronne (l’amazone Dondon)  et aussi parce que la rime en « ouille » est beaucoup plus riche que la rime en « erdre ».
 ;
Voici la liste des saints ce beau mois :
;
1 Ste BOUZINE, ESPRIT    2  / St Lucullus, amateur (Bloomsday) /
3 Ste Dondon, amazone  / 4  Ste Tripe, républicaine /
 5 St Ugolin, mansuet / 6 St Dieu, retraité /  7 St Bébé Toutout / évangéliste /  8 Ste BOUDOUILLE, BAYADÈRE /  9 Ste Outre, psychiatre / 10 St Boudin, recteur/ 11 Sacre de Talou VII, empereur du Ponukélé  /
12 Ste Confiture, dévote et Ste Cliche, donatrice  / 13 Sts Instintestins, conseillers intimes / 14 St Colon, artilleur/  15 Ste GIBORGNE, VÉNÉRABLE / 16 St Inventaire, poète 30  / 17 Ste Femelle, technicienne /  18 VISITATION DE MÈRE UBU  / 19 St Sein, tautologue / 20 St Périnée, zélateur  / 21 St Spéculum, confesseur / 22 FÊTE DE GIDOUILLE  / 23 St Ombilic, gymnosophiste / 24 St Gris-gris, ventre /  25 St Bouffre, pontife 26 Ste Goulache, odalisque / 27 Ste Gandouse, hygiéniste / 28 Poche du Père Ubu  / hunyadi   29 NOM D’UBU
 /
En résumé : le sujet est « Gidouille et ses saints »
Pas de mots imposés, pas de longueur limite et autorisation de republier un texte déjà paru.
 /
Pour les dates : 
Dépôt du lien vers le texte ici  même jusqu’au 13 juin ce qui fait  15 jours (par mail valentyned at gmail point com si vous voulez participer et que vous n’avez pas de blog )
;
 ;
Vote du 14  Au 26 juin
;
;
Proclamation de l’heureux vainqueur le 27 juin (Sts Instintestins, conseillers intimes) ou le 28 juin (St Colon, artilleur)
 ;
 (1) Branche de la science qui étudie les solutions imaginaires.

  • La pataphysique, qui s’étend aussi loin au-delà de la métaphysique que la métaphysique au-delà de la physique, est la science des solutions imaginaires, qui accorde symboliquement aux linéaments les propriétés des objets décrits par leur virtualité. — (Alfred Jarry, Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien, 1911)
 .

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : KO

2. pas plus de 100 mots : 400 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK  : Pris entre deux mois on choisit le moindre 

;

:

Les participants par ordre d’arrivée des liens :

Une patte dans un encrier avec Saint Speculos et Saint Speculum

JoBougon avec Saint déconfiture et Sainte Quiche

Aujourd’hui « beaucoup trop de  » – 27 mai

Aujourd’hui je me suis interrogée sur l’étymologie de « trop ».
Cela vient de troupe, et de troupeau, d’où une impression de multitude, de foule.
Rien à voir avec trot donc (dont l’étymologie est incertaine).
Je cherchais des proverbes avec « trop » et « trot »
Point trot n’en faut
Qui au trot embrasse, mal se tient
Et puis une personne de l’IFOP (pour la Senecefe)  m’a appelé au moment de mon « réel ».
J’ai répondu sagement à l’enquête de satisfaction sans trop réfléchir.
En chantonnant (silencieusement) : « qui trop embrasse manque le train »
A la question, « trouvez vous qu’il y a plus  de retard de trains ? » , j’ai répondu  » il y en a beaucoup trop ». Ma réponse ne rentrait pas dans une case.
.

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 125 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK : une idée c’est une pensée non ?

Quitter Moscou – Emmanuèle Réné (aujourd’hui une pensée sauvage 26 mai)

quitter moscou

Parallèlement, l’idée du manteau poursuit, elle aussi, son chemin : empruntant les voies traditionnelles de la conversation et celles, plus modernes du téléphone et d’Internet, elle s’est diffusée à la Réunion, en Auvergne chez les parents d’Alice, dans certains arrondissements parisiens, du côté de Notre-Dame-des-Dunes à Poitiers. Elle s’est baladée au-dessus d’une petite rivière en bordure d’un champ d’iris et d’orchidées sauvages, non loin d’une ancienne léproserie ; à Rome, piazza Navona, elle a séjourné environ un quart d’heure sous le parasol jaune d’un café, pour ensuite, de manière fugace, remonter la via Veneto. Vers dix-neuf heures elle a définitivement quitté l’Italie, à l’arrivée d’une jeune fille venue rejoindre son fiancé ; elle a traversé la Méditerranée, survoler la Crète ; elle s’est réveillée un beau matin dans un élevage de chevaux de l’autre côté de l’Atlantique, où un poney nommé Roméo l’a éparpillée dans la poussière de son galop, une petite fille qui l’avait saisie au détour d’une conversation l’a conduite chez ses grands-parents où elle n’est restée que quelques secondes ; elle a pris le train de nuit pour le Sud de la France, elle est resté longtemps seule en éveil après avoir partagé le compartiment avec d’autres idées tout aussi flottantes qu’elle ; un vieux monsieur l’a laissée s’échapper près d’un olivier sur les hauteurs de Draguignan ; elle a circulé six ou sept minutes au-dessus de la table d’un dîner au quatrième étage d’un appartement ; le lendemain, une psychiatre l’a emmenée par mégarde dans son cabinet de Saint-Mandé où elle s’est attardée quelques instants, avant d’être chassée par un jeune homme psychotique. Empruntant tous les moyens à sa disposition :  Fronts chauds, froids, occlus ; courants ascendants, descendants, tourbillonnants, elle a accompli un grand voyage transcontinental. Tout au long de ce périple planétaire, elle a rassemblé des prières, s’est enrichie de nuages et d’espoirs, s’est allégée des vents qui circulent dans la stratosphère, s’est constituée en climats et microclimats, a cumulé des orages et des éclairs, vu du monde ce qu’elle voulait voir.

Nul doute que le moment est proche où il lui faudra retourner à la terre qui l’ appelle et lui tend les bras. (p 77)

 .

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : KO

2. pas plus de 100 mots : 350 mots

3. éléments réels de la journée : KO (Livre lu en avril avant mes vacances)

4. suivre la consigne de la date : OK : une idée c’est une pensée non ?

Aujourd’hui « assez de » – 22 mai

Me voy a un seminario de empresa tres días a Madrid (le cuento esto tiene mi vuelta)

Je pars demain pour un séminaire d’entreprise trois jours à Madrid ( je vous raconte cela à mon retour …)

 .
Al programa: museo de Prado, Toledo y brainstorming…
Au programme : musée du Prado, Tolède et brainstorming …
 :
¿ Tendría bastantes tiempo para escribir las realidades de día?
Aurais-je assez de temps pour écrire les réels du jour?
.
.

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : KO  (écrit hier)

2. pas plus de 100 mots : 75 mots

3. éléments réels de la journée : KO (je pars demain)

4. suivre la consigne de la date : OK

Aujourd’hui  » une photo qui vous touche » – 21 mai

Salut c’est moi Dalilama
Valentyne voulait parler de cette photo « Horse Guard »  récupérée sur le « touïteur » de la prof de sa fille (elle est à London la Ponette pour ceux qui suivent PAS)
 horse guard
J’ai enlevé son texte et mis le mien avec ma photo préférée :
tasses
Pour ceux qui n’aurait pas reconnu ma moustache, je suis le troisième en partant de Votre gauche.
Mes Autres Frères sur cette photo de famille Se Prénomment de gauche à droite :
– Chef (souvenir de c •nt•r parc )
– Guggie (souvenir de Bilbao)
– MOI (souvenir de Port Lligat)
– Colosseo ( souvenir d’Italie), le petit dernier
– London
– Petit suisse
– I love Milou
– I love Norway
 :
Chez Valentyne, c’est l’auberge espagnole.
;
;

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 105 mots

3. éléments réels de la journée : OK .

4. suivre la consigne de la date : KO : 2 photos