Recette : Qu’est-ce qu’un poème de Matéo ?

J’écris, de temps à autre, des poèmes de Matéo. Ce poème en est un.

Voulez-vous savoir ce qu’est un poème de Matéo? Admettons que la réponse soit oui. Voici donc la recette d’un poème de Matéo.

Un poème de Matéo est un poème composé en regardant un Matéo, ça tombe bien j’en ai un à la maison. Le Matéo que j’ai sous les yeux fait présentement des galipettes sur le canapé (foutus seins de glace et ses 10 degrés avec une pluie glaçante…j’aurai donc pu écrire un poème de météo mais comme j’avais un Matéo sous la main, enfin sous les yeux, je n’allais pas faire la fine bouche….)

Un poème de Matéo peut s’écrire dans un salon, une voiture, sur un toboggan, la tête en bas, les jambes en l’air. J’ai choisi d’écrire sur le mien dans la cuisine, en surveillant mon gâteau au citron nu (j’avais plus de pâte à tarte).

Prenez un Matéo d’une dizaine d’années qui se laisse observer sans rougir (on ne parle pas assez de la pudeur des Matéo), il est en général longiligne, mais avec un Mathéo avec une petite brioche, cela fonctionne aussi.

Le premier vers est composé dans votre tête, il doit décrire si votre Matéo est plutôt bonne pâte ou plutôt nouille. Le mien est plutôt farfalle, ou farfadet en tout cas, il papillonne et rebondit sur le canapé.

Le premier vers est transcrit sur le bloc-note du téléphone de suite parce qu’à tout moment le Matéo étudié peut s’étaler comme une pâte brisée et pleurer des larmes de croque-odile (à ne pas confondre avec des larmes de croque-madame ni même des larmes de croque–madeleine ou de croque-mitaine, qui comme chacun sait sont des créatures nageant autour d’un canapé)

Le deuxième vers d’un poème de Matéo doit mijoter légèrement arrosé d’un Cabernet d’Anjou, ou d’un croquignolet, ou croguignolet..je ne sais jamais…mais il doit être arrosé…

Le troisième  vers est composé après l’euphorie du troisième verre : il faut d’ailleurs veiller encore plus au Matéo qui pourrait dans l’euphorie se lâcher en grumeaux (ou gros mots)…mettre le holà à la première alerte est vital sinon tout part en saucisse, ou en purée…

Il est rare q’un poème de Matéo aille plus loin que le quatrième vers, car un Matéo a l’ennui rapide et fulgurant. Si par malchance le Matéo arrête ses galipettes entre deux vers, il ne vous reste plus qu’à sortir le gâteau du four et les assiettes du vaisselier.

Voilà vous savez presque tout sur les poèmes de  Matéo : il vous reste à pratiquer. Mon Matéo est maintenant tout calme sur le canapé, une sorte de Matéo Melba mais ceci est une autre histoire ou un autre poème …..

Pour ma part je tenterai bien la prochaine fois le poème de rétro, ou un poème de Mondéo (à écrire dans une ford intérieure), ou un poème de boléro qui doit aller crescendo ou un poème de Botéro (poème que j’ai d’ailleurs commencé pour l’Agenda Ironique et pas terminé, suis facilement déconcentrée par des galipettes… 😉

Source photo

 

Participation à vos claviers  N°7 d’Estelle de l’Atelier sous les feuilles avec une recette de quelque chose qui ne se mange pas, par exemple, la recette pour être heureux, la recette pour devenir un super héros, la recette pour faire taire le chien du voisin….

 

Publicités

Aujourd’hui « provisoire qui dure » – 22 décembre

IMG_1847

J’aime bien les Doodle de Google

Parce qu’ils sont souvent gais et qu’ils me parlent (voir ici et ici)
Ce matin j’ai vu deux patineurs s’animer sous la neige parce que c’est le début de l’hiver.
La jeune fille a les cheveux longs comme Ponette et le garçon une veste bleue comme Tichat.
De là à m’imaginer que Google fait ces Doodles rien que pour moi !!
Mais quel est le rapport avec le sujet du jour me direz vous ? Cela fera le mot de la fin : l’hiver, c’est provisoire mais parfois ça dure ….

:

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots :92 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK

Aujourd’hui « Prouve que le sol remue » – 12 juillet

Le sol a remué aujourd’hui. Plusieurs fois…
Il y a eu une cavalcade de 5 éléphants dans l’escalier. Henri Michaux en aurait fait un poème.
Il y a eu une bataille d’eau dans le jardin. Des poneys hennissaient dans le gazon grillé par le soleil. Robert Desnos en aurait fait un poème.
Il y a eu une bataille de peluches dans la chambre… Dont un raton laveur  : Jacques Prevert en aurait fait un poème.
Il y a eu une bataille de Pokemon dans le salon. Masaoka Shiki en aurait fait un poème. 
Je n’ai pas fait de poème aujourd’hui parce que j’étais préposée à la cuisine pour l’anniversaire de mon fils (5 enfants et 6 adultes) mais le sol a bien remué.
.

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 119 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK

Aujourd’hui « compliment » – 1er mars

Un repas du soir, il y a quatre  ans.
Ma fille, en CM2, révisait le COD et le COI (respectivement Complément d’Objet Direct et Complément d’Objet Indirect) et il fallait l’interroger : « L’enfant mange sa soupe avec appétit. Quel est le complément d’objet direct ? « 
À un moment de la conversation, le petit frère (grande section de maternelle) dit : « Elle est belle, ma sœur, avec ses grands cheveux ! »
Regard interrogateurs de part et d’autre !
– Quel est le rapport avec ta phrase et le Complément d’objet direct ou indirect  ? fut la question unanime.
– Ben, je lui ai fait un compliment d’objet direct, à ma sœur et à ses cheveux, répond le phénomène sans sourciller.
 .
J’en suis restée COI  (enfin coite).
.

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : KO

2. pas plus de 100 mots : 116 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : Euh……