Aujourd’hui  » Pour de semblant  » – 7 mai

Une consigne étrange aujourd’hui : « Pour de semblant »
On se croirait dans la cour d’école avec ses « On disait que » et ses « pour de faux, tu serais un chevalier et moi le dragon ».
 ;
Mon fils m’a dit au lever « il est prêt mon pique nique ? « 
Je me suis alors rappelée qu’aujourd’hui c’était sortie à « l’école de la campagne « 
Une école  pour de faux ?
Une école en trompe l’œil ?
Une école où on apprend en observant, mine de rien ?
 ;
Il est rentré enchanté après avoir attrapé des têtards « pour de vrai », avec un troubleau. Cela m’a rappelé Boult-au-bois où j’étais partie en classe verte à 10 ans.
;

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 106 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK

Antonio Machado – Où est le rêve et où est la réalité ?

jeudi-poesie

C’était un enfant qui rêvait
D’un cheval en carton.
L’enfant ouvrit les yeux
Et ne vit pas le petit cheval.
D’un petit cheval blanc
L’enfant se remit à rêver ;
Et par la crinière il le saisissait…
Maintenant tu ne t’échapperas pas !
A peine l’avait-il saisi,
Que l’enfant se réveilla.
Il avait le poing serré.
Le petit cheval s’était envolé !
L’enfant resta très songeur
En pensant qu’un petit cheval rêvé
Ce n’était pas vrai.
Et il ne se remit plus à rêver.
Mais l’enfant devint un garçon
Et le garçon tomba amoureux,
Et à son aimée il disait :
Existes-tu vraiment ou non ?
Quand le garçon devint vieux
Il pensait que tout n’est qu’un rêve,
Le petit cheval rêvé
Et le cheval vrai.
Et quand vint la mort,
Le vieux à son cœur
Demandait : et toi, tu es un rêve ?
Et qui sait s’il s’est réveillé ?

;

Antonio Machado – Où est le rêve et où est la réalité ?

picasso

Pablo Picasso – jeune homme et cheval

Plus d’info sur ce poète ici

Et l’hommage d’Aragon chanté par Ferrat

;

le mois Espagnol chez Sharon et Jeudi Poésie chez Asphodèle

logoespagnesharon