Aujourd’hui « Enfant » – 14 mai

Aujourd’hui, j’ai tourné en rond. Heureusement le parking était gratuit la plupart du temps.
Je suis passée un nombre de fois incalculables Gare Saint-Lazare. (Alors que je m’étais dit : « Aller à Paris un jour férié : JAMAIS »).
Les impôts m’ont rattrapée, je n’en suis toujours pas revenue.
Mais le pire, cela a été  de regarder mes enfants réjouis que je n’aie plus un seul billet devant moi, ruinée.
Je ne jouerai plus jamais au Monopoly . Ces enfants sont des ingrats. Fait ÇA à leur mère !
:
:

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 82 mots

3. éléments réels de la journée : OK .

4. suivre la consigne de la date : OK

Publicités

L’enlèvement d’Hortense – Jacques Roubaud


Carlotta, prenant bien soin de ne pas déranger le sommeil auguste des escargots, s’approcha et…resta muette de saisissement ; un bruit venait de s’échapper de l’appentis, une sorte de gémissement noble, légèrement plaintif et désabusé, tout mêlé d’ennui et de courage, mais, de toute façon, quelles que fussent les nuances psychologiques discernables dans ce bruit par une analyse des différents formants sonores dont il se composait acoustiquement parlant, il s’agissait d’un indiscutable, d’un incontournable « hennissement ». Or, à cette époque encore, Carlotta était entièrement sous l’emprise du cheval. Elle connaissait par coeur tous les articles de « L’Encyclopédie du Cheval », était abonnée à Cheval-Magazine, franchissait les obstacles aussi aisément que les théorèmes de géométrie et avait un fiancé, un pur-sang arabo-britanno-poldève nommé Rostang. C’est dire qu’elle pouvait reconnaître un hennissement, même étouffé à six kilomètres.
Elle fit signe à Eugénie d’approcher, le plus silencieusement possible. Elle collèrent leur regard entre les jointures des planches et aperçurent « un poney », le plus délicieux, triste, solitaire, émouvant des petits poneys poldèves, à la crinière abondance et rousse, au pelage gris doré, un représentant de la plus fière, de la plus sauvage, de la plus farouche, de la plus belle race de poneys du monde. Le poney les regarda à son tour, les trouva sympathiques et manifesta le plus extrême désir de faire plus amplement connaissance. C’était tout à fait réciproque. Elles le gavèrent de laitues (s’excusant auprès des escargots qu’elles réveillaient et déplaçaient), lui embrassèrent le museau, lui promirent de lui apporter des carottes, et sur son insistance, lui promirent aussi des radis. Il leur fit savoir qu’il s’appelait Cyrandzoï.

;

L’enlèvement d’Hortense – Jacques Roubaud 

.

Sur une idée de Chiffonnette

citation