Tag de A à Z

Un tag vu chez Mind the gap (le 31 mars ! j’ai juste mis 5 mois (!!) à y répondre)

A pour « auteur » : l’auteur(e) dont tu as le plus de livres :
Comme je ne garde pas les livres, j’ai changé la question en : quel est l’auteur dont tu as lu le plus de livres : Agatha Christie (tout lu)

**

B pour « best » : la meilleure suite de série. Marie Laberge « Le goût du bonheur »

C pour « current » : livre en cours – « L’art de la joie » de Gollarda Sapienza (un pavé ;-))

**

D pour « drink » : la boisson qui accompagne tes lectures : aucune, je suis une chamelle verte

**

E pour « e-book » : e-book ou roman papier : papier, j’ai commencé (et abandonné) un livre sur mon téléphone, je le trouve très gnangnan pourtant c’est un auteur que j’aime d’habitude : Serge Joncour (Repose toi sur moi)

* *

F pour « fictif » : un personnage fictif avec qui tu serais sorti au lycée :
Garp du monde selon Garp (lu l’année de mes 18 ans)

* *

G pour « glade » : un roman auquel tu es contente d’avoir laissé une chance :

Petites infamies de Carmen Posadas, très surprenant

* *

H pour « hidden » : un roman que tu considères comme un joyau caché :
Un miracle en équilibre de Lucia Etxberria

I pour « important » : un moment important dans ta vie de lecteur
La horde du contrevent d’Alain Damasio

J pour « juste » : le livre que tu viens juste de finir : Tendre Jeudi de John Steinbeck


* *

K pour « kind » : le genre de roman que tu ne liras jamais : Le gore

* *

L pour « long » : le plus long roman que tu aies jamais lu :
Le jardin des sept crépuscules : des récits enchâssés, la fin est un peu longuette (pas de billet)

* *

M pour « major » : le livre qui t’a causé le plus gros « hangover » :
Le ciel des chevaux de Dominique Mainard (je n’ai rien vu venir)

* *

N pour « nombre » : le nombre de bibliothèques que tu possèdes :
1 seule avec Au moins 100 livres non lus (130 je viens de compter)

* *

O pour « one » : un roman que tu as lu plusieurs fois :
Heu, trop pour les citer (même si maintenant je relis très peu…)

* *

P pour « préféré » : ton endroit préféré pour lire : mon lit

* *

Q pour « quote » : une citation des livres que tu as lu qui t’inspire ou te fait ressentir plein d’émotions :

Il n’est pas facile de trouver la bonne position pour lire, c’est vrai. Autrefois, on lisait debout devant un lutrin. Se tenir debout c’était l’habitude. C’est ainsi que l’on se reposait quand on était fatigué d’aller à cheval. Personne n’a jamais eu l’idée de lire à cheval ; et pourtant lire bien droit sur ses étriers, le livre posé sur la crinière du cheval , ou même fixé à ses oreilles par un harnachement spécial, l’idée te paraît plaisante. On devrait être très bien pour lire, les pieds dans des étriers ; avoir les pieds levés est la première condition pour jouir d’une lecture.

Italo Calvino : Si par une nuit un voyageur

* *

S pour série : une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les tomes sont sortis) : les chroniques de San Francisco, je n’ai pas accroché au tome 1.

* *

T pour « trois » : trois de tes livres préférés de tous les temps :

* *

U pour « unapology » : quelque chose dont tu es fan sans aucun remord:
Agatha Christie tous lu au moins deux fois (tous)

* *

V pour « very » : un livre dont tu attends la sortie avec une grande impatience :
Les furtifs qui viennent de sortir (en avril), sinon je ne regarde pas les sorties à l’avance…

* *

W pour « worst » : ta pire habitude livresque :  avoir une pile de livre près de mon lit (jusque là normal) mais je passe l’aspirateur une fois par semaine juste autour et les moutons s’accumulent.

* *

X pour « x » : commence à compter à gauche en haut de ton étagère la plus proche et prends le 27ème livre : John  l’enfer de Didier Decoin

* *

Y pour « your » : ton dernier livre acheté : Le tambour de Gunter Grass

Z pour « Zzz » : le dernier livre qui t’as tenue éveillé bien trop tard dans la nuit : Betty

Publicités

Les 10 auteurs que je n’ai jamais lus et que j’aimerais lire en 2019

Les 10 auteurs que je n’ai jamais lus et que j’aimerais lire en 2019 – le titre entre parenthèse est indicatif

1 Donna Tartt (Le maître des illusions)
2 Richard Power (Le temps où nous chantions)
3 Gollarda Sapienza (L’art de la joie)
4 Martin Winkler (Le chœur des femmes)
5 Alice Munro (Fugitives)
6 Shalom Auslander (La lamentation du prépuce)
7 Elsa Morante (La storia)
8 Ron Rash  (Une terre d’ombre)
9 Lionel Shriver (Il faut qu’on parle de Kevin)
10 Vincent Message (Défaite  des maîtres et des possesseurs)

Je lis donc je suis – 2018

Dis-moi ce que tu lis et je te dirai qui tu es…

Les réponses reposent sur les titres lus tout au long de l’année. (mais pas forcément avec un billet, parfois un extrait ici …)

* *

Décris toi :  La femme comestible

Comment te sens-tu ? Une femme invisible

Décris où tu vis actuellement : Music-Hall

Si tu pouvais aller où tu veux où irais-tu ? : Passage du désir

Ton moyen de transport préféré : La marche de Mina

Ton / ta meilleure amie est : Le roi transparent

Toi et tes amis vous êtes : Les frères sisters

Comment est le temps ? Intérieur nuit

Quel est ton moment préféré dans la journée ? : L’avancée de la nuit

Qu’est la vie pour toi ? Lignes de faille

Ta peur ? L’amour au temps du choléra

Quel est le conseil que tu as à donner ?  Swing time

La pensée du jour : Rien ne s’oppose à la nuit

Comment aimerais-tu mourir ? Pars vite et reviens tard

Les conditions actuelles de ton âme : L’art de perdre

Ton rêve : Je suis un écrivain japonais

Top Ten Tuesday – Bilan 2018

Hello, Hello
Suis en retard pour mon bilan 2018  🙂 ce Top Ten aurait dû être fait le 18 décembre …
Et hop voilà ….
Le plus surprenant (et dérangeant) :  L’avalée des avalés Réjean Ducharme
La plus belle découverte d’un auteur pas encore lu  : Le complot contre l’Amérique – Philipp Roth
La meilleure trilogie : La chute des géants – Ken Follett
Un livre à la fois de science fiction et pas que : Éléphant
La meilleure LC de l’année : La marche de Mina
Un livre pris au hasard à la bibli et un beau souvenir de lecture : L’avancée de la nuit
Un pavé auquel j’ai mis 5 « étoiles » mais pas fait de billet 4321 de Paul Auster  : Un extrait 
Le portrait d’adolescente le plus émouvant :  Abigaël – Magda Szabo
Le meilleur policier : L’absence de l’ogre – Dominique Sylvain
Bonne année 2019 à tous 🙂

Top Ten Tuesday : Les dix plus belles couvertures

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine.

Le sujet de cette semaine est : Les dix plus belles couvertures

J’ai un peu changé le sujet : les dix livres que j’ai lu, uniquement tentée par leur couverture

Nancy Huston : Danse noire

Olga Tokarczuk : Sur les ossements des morts

Dinaw Mengestu  : Les belles choses que porte le ciel

Angel Wagenstein : Abraham le poivrot (Un livre pris presque au hasard à la bibliothèque, juste parce que Chagall est mon peintre préféré et que la couverture de l’édition 10-18 m’a plu : Un livre que je n’aurais jamais pris avec la couverture originale.)

Emmanuèle Réné : Quitter Moscou (Pour la même raison que le livre précédent)

Kasuo Ishiguro : Le géant enfoui (légère déception)

Leonor de Recondo : Amours  (légère déception)

Martin Suter : Elephant

Jérôme Garcin : Galops : perspectives cavalière tome 2 (une mine d’or de citations avec des chevaux et bizarrement aucune citation de ce livre sur ce blog)

Silvia Avalone  : Marina Bellezza (légère déception)

Le livre mystère 3

Un livre qui fait la part belle aux livres. Trouverez vous le titre de ce roman dans lequel les livres ci-dessous sont cités  ? 

1- Le premier jardin d’Anne Hébert
2- L’écume des jours de Boris Vian
3- Ces enfants de ma vie de Gabrielle Roy
4- Voyage au bout de la nuit de Louis Ferdinand  Céline
5- Djamilia de Tchinguiz Aïtmatov
6- Le silence de la mer de Vercors
7- Les trois roses jaunes de Raymond Carver
8- Demande à la poussière de John Fante
9- Voyage en Irlande avec un parapluie de louis Gauthier
10- Échine de Philippe Djian
11- L’œil américain de Pierre Morency
12- Maryse de Francine Noël
13- Paris est une fête d’Ernest Hemingway
14- Patience dans l’azur de Hubert Reeves
15- Option Québec de René Lévesque
17- Robinson Crusoe de Daniel Defoe
18- Le petit prince d’Antoine de Saint Exupéry
19- Menaud, Maître draveur de Félix-Antoine Savard
21- Le dernier des mohicans de James Fenimore Cooper
22- L’île au trésor de Robert Louis Stenvenson
23- Agaguk d’Yves Thériault
24- L’espagnole et la pékinoise Gabrielle Roy
25- Port Minou d’Antonia Barber
26- Jacques Cartier journal
27- Poussières d’étoiles Hubert Reeves
28- Croc blanc de Jack London
29- Le vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway
30- L’attrape cœurs de J.D Salinger
31- L’Avalée des avalés de Réjean Ducharme
32- Salut Galarneau de Jacques Godbout
33- Le grand Meaulnes d’Alain-Fournier
34- Sur la route de Jack Kerouac
35- Bonjour tristesse de Françoise Sagan
36- Lettre à un jeune poète de Rainer Maria Rilke
37- La storia d’Elsa morante
38- Les bons sentiments de Marylin French
39- Le cœur est un chasseur solitaire de Carson Mc Cullers
40- Dévadé de Réjean Ducharme
41-La détresse et  l’enchantement  de  Gabrielle Roy

Réponse demain ici même  🙂

Top Ten Tuesday : les 10 plus petits romans que vous avez lus (et aimés)

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine.

Le sujet de cette semaine est : les 10 plus petits romans que vous avez lus (et aimés) (exclus les BDs, albums, recueils)

1- Le joueur d’échec – Stefan Zweig (128 pages)

2- La gifle mode d’emploi – Roxane Bouchard (107 pages)

3- Sauf les fleurs – Nicolas Clément (75 pages)

4- Alice dans les livres – Jean-Marie Gourio (144 pages)

5- Effroyables jardins – Michel Quint (80 pages)

6- Le collier rouge – Jean-Christophe Rufin (176 pages)

7- Cavalier cheval –  Franck Venaille (160 pages)

8- Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour – George Perec (105 pages)

9- Article 353 du code pénal – Tanguy Viel 176 pages

10- ?

 

Top Ten Tuesday : Rentrée littéraire 2018

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine.

Le sujet de cette semaine est : « Les 10 romans de la rentrée automnale qui vous font rêver» 

1- Chien loup – Serge Joncour (je n’ai pas relu cet auteur depuis « l’amour sans le faire » qui avait été un coup de coeur)
2 – Helena – Jérémy Fel (pour sa couverture flashy)
3- Swing Time – Zadie Smith (cette auteure m’intrigue – Deux petites filles métisses d’un quartier populaire de Londres se rencontrent lors d’un cours de danse…. )
4 – La vérité sort de la bouche du cheval – Meryem Alaoui (un premier roman repéré chez Sharon)
5- Dix sept-ans d’Eric Fottorino parce que je viens  de lire « L’homme qui m’aimait tout bas et que l’écriture m’a beaucoup plu et aussi parce que …. Ponette a dix sept-ans le mois prochain)
6- Trois fois la fin du monde de Sophie Divry – parce que les Papous dans la tête….et parce que j’ai beaucoup aimé le diable dans la salle de bain
7 – Hotel Waldheim de François Vallejo parce que le roman se passe en Suisse pas loin de mon lieu de vacances cette année
8 – Quatre-vingt dix secondes – Daniel Picouly (parce que …la Martinique)
9 – Une femme invisible de Nathalie Piégeay (le titre m’a plu, le sujet est la mère d’Aragon…)
10 – Prodiges et Miracles de Joe Meno, pour la couverture 😉

Le 12 août, j’achète un livre québécois!

Chez Madame Lit, j’ai vu ce post en début de mois : Il s’agit de ’événement Le 12 août, j’achète un livre québécois! 

Bilan de ma virée à ma librairie : 0 livres de poche québécois (il y avait bien « le poids de la neige » mais je viens de finir un livre qui a pour titre « Winter » et il n’était pas en poche)

Alors j’ai fait une petite commande

Je vous en reparle en novembre

Top Ten Tuesday : Moyen de transport sur la couverture

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine.

Le sujet de cette semaine est : « 10 romans avec un moyen de transport sur la couverture » 

J’aime bien quand je suis au bureau  parcourir mon compte Babelio (pendant la pause de midi, une façon de regarder dans le rétroviseur et de se souvenir d’anciennes lectures) 

Concernant le sujet du jour la moisson fut bonne puisque j’ai trouvé 20 livres répondant à la consigne

Après écrémage, voici ma sélection  des 10 qui m’ont le plus marquée :  

Avion : Transatlantic de Colum Mccann : un livre qui m’a été conseillé par Edualc, un extrait ici

La réserve : j’avais été un peu déçue par ce livre de Russel Banks  (seule déception à ce jour avec cet auteur) mais il m’avait inspiré ce texte (j’en ris encore) 

Bateau : Les hérétiques : Leonardo Padura nous emmène vivre le terrible voyage du Saint Louis 

Bus : La rose dans le bus jaune d’Eugene Erodé L’histoire de Rosa Parks et de sa bataille contre la ségrégation aux USA racontée à la première personne. 

Camion : 1275 âmes de Jim Thomson – Un petit bijou d’ironie et d’humour noir –  un dialogue entre le shérif et sa dulcinée ici 

Fusée : Spin de Robert-Charles Wilson : j’avais adoré les trois personnages principaux, ados au départ – Science fiction – la Terre est entourée d’une barrière à l’extérieur de laquelle le temps s’écoule des millions de fois plus vite, le soleil va s’éteindre….

Incipit : Tout le monde tombe, et nous atterrissons tous quelque part.

Train : Noces de neige de Gaëlle Josse – Embarquement immédiat pour Saint Pétersbourg ici 

Vélo : Mentir n’est pas trahir d’Angela Huth – Un livre qui sait rendre un homme sympathique et antipathique (il ne sait qui choisir entre sa femme et sa maîtresse)

Voiture : Cette histoire là – Alessandro Baricco – Alessandro Baricco nous emmène dans une longue balade avec de nombreux mensonges, rebondissements, fausses pistes, virages finement négociés, freinages brusques, sorties de route et belles voitures…. Un petit cours de mécanique ici

 et Malavita -Tonino Benaquista : Lu il y a longtemps mais un bon souvenir de la cavale d’un mafieux repenti et de toute sa famille : fabuleux d’autodérision ….