Aux Cinq Rues, Lima – Mario Vargas Llosa

Grosse déception ce livre.

J’avais adoré de cet auteur « Tante Julia et le scribouillard » que j’avais trouvé très fin dans l’analyse des sentiments et des situations.
Ici dans « Aux Cinq rues, Lima » j’ai trouvé tout très caricatural : les personnages (deux couples aisés), l’inévitable adultère qui arrive à la page 10 (le seul point positif de ce roman est cette histoire d’amour qui est quand même surprenante)
Il y est également décrit en toile de fonds la corruption des dirigeants péruviens, la terreur inspirée par l’organisation Sentier Lumineux, le pouvoir de destruction des médias. En écrivant cela, je me dis qu’il y avait tout pour un bon roman, et bien non, trop caricatural avec un style « facile » et peu recherché (mais c’était peut être fait exprès et je n’ai pas saisi le second degré).

.

Un extrait

À peine l’avait-il vu entrer dans son bureau que l’ingénieur Enrique Cárdenas – Quique pour les intimes – avait ressenti un étrange malaise. Qu’est-ce qui l’incommodait chez ce journaliste qui s’avançait en lui tendant la main ? Sa dégaine de Tarzan roulant des mécaniques comme le roi de la jungle ? Ce petit sourire de rat qui fripait son front sous ses cheveux gominés et plaqués sur son crâne comme un casque de métal ? L’étroit pantalon en velours côtelé mauve qui moulait comme un gant son petit corps étriqué ? Ou ces souliers jaunes à semelle compensée pour le grandir ? Tout dans sa petite personne lui parut ridiculement laid.

.

Le mois Espagnol est chez Sharon

Publicités

8 réflexions au sujet de « Aux Cinq Rues, Lima – Mario Vargas Llosa »

  1. J’avais beaucoup aimé le premier, je n’ai pas lu celui-ci.
    De lui, j’ai lu aussi La Ciudad y los perros, en VO puis en Français… une lecture pas toujours simple. je me souviens de conversations où il fallait s’arracher les cheveux et tenir des fiches pour savoir qui parlait. 😦
    Mais c’était peut-être dû au fait que la lecture m’en avait été imposée.
    C’est un écrivain prolifique… difficile de savoir si j’aurais aimé d’autres livres. A part « Los cachorros », je ne crois pas avoir lu autre chose de lui.
    Bises et douce journée.

  2. Ping : Le moi espagnol 2019 commence ! | deslivresetsharon

  3. Ping : Bilan du 5e mois espagnol | deslivresetsharon

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s