John Irving – Liberté pour les ours

Je l’ai vu appeler un zèbre par dessus la clôture : « Cheval fringué, viens, viens, cheval fringué ». Et l’un des zèbres qui devait être réveillé à l’attendre s’est approché de lui en poussant son museau contre la clôture. Le gardien lui a donné quelque chose à manger – infraction caractérisée au règlement ! – en lui tirant l’oreille amicalement. Bon un homme qui aime les zèbres ne peut pas être tout à fait mauvais.

 .

John Irving – Liberté pour les ours

.

Sur une idée de Chiffonnette

citation

Publicités