Aujourd’hui  » quatre murs » – 22 septembre

Pas plus envie d’écrire qu’hier alors j’ai recopié dans le train un passage du livre qui m’accompagne en ce moment : le quatrième mur de Sorj Chalandon.

– Tu ne te souviens pas de l’entrée en scène du prologue ?  « Voilà. Ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone, c’est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien… »
Sa voix de théâtre avait une autre voix. Elle chuchotait la soie des mots.
– Lorsque le rideau se lève, les acteurs sont en scène,occupés à ne pas nous voir, protégés par le quatrième mur.
– Le quatrième mur ?
J’avais déjà entendu cette expression sans en connaître le sens.
– Le quatrième mur, c’est ce qui empêche le comédien de baiser avec le public, a répondu Samuel Akounis. Une façade imaginaire, que les acteurs construisent en bord de scène pour renforcer l’illusion. Une muraille qui protège leur personnage. Pour certains, un remède contre le trac. Pour d’autres, la frontière du réel. Une clôture invisible, qu’ils brisent parfois d’une réplique s’adressant à la salle. (Page 38)

;

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 169 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK (le quatrième mur : frontière du réel)

Publicités