Couleurs de l’incendie – Pierre Lemaître

Tome 2 de cette trilogie envoûtante

Dans le tome 1, les personnages principaux étaient tous des hommes (Albert, Edouard, Mr Péricourt, Aulnay-Pradelle). Les femmes étaient en retrait et représentées par Madeleine, fille de Mr Péricourt et soeur d’Edouard, et par une petite fille Louise, adorable mais muette.
Ici les personnages principaux sont féminins et ces portraits de femme dans la tourmente de des années vingt puis trente m’a beaucoup plu.
La première partie se déroule de 1927 à 1929. J’ai vu venir un des rebondissements de la première partie (il y avait pleins d’indices qui montrait que le loyal Joubert n’était pas si loyal que cela) mais je n’avais rien vu venir des deux autres rebondissements …
La deuxième partie démarre en 1933 avec la vengeance de Madeleine…sur fonds de scandales politiques, de fraude fiscale et de montée des nationalismes et du fascisme…
Là aussi, comme dans le premier tome, Pierre Lemaitre excelle à maintenir le suspense : il en dit juste assez pour qu’on soit attentif et pas trop non plus pour nous surprendre à plusieurs reprises…
Les personnages secondaires prennent de la consistance : Paul, la cantatrice Solange Gallinato (mention spéciale pour son intelligence), Vlady qui m’a fait rire, et aussi Mr Dupré, qui avait un rôle de bêta dans le premier tome, et qui devient un des rouages de la machine infernale …

En bref un excellent moment

 

Ecoutons un livre chez Sylire