Que lire un 24 avril ?

– Le samedi 24 avril 1915, à minuit, des douzaines de notables arméniens d’Istanbul furent arrêtés et conduits de force au quartier général de la police.
Ils étaient tous vêtus élégamment, comme s’ils se rendaient à une cérémonie. On les garda longtemps sur place sans leur fournir d’explication, puis on les sépara en deux groupes et ils furent déportés à Ayach et à Cankiri.
Un triste sort attendait le groupe d’Ayach.
Les déportés de Cankiri furent tués plus graduellement. Mon arrière grand-père appartenait à ce dernier groupe.
Des soldats turcs les escortèrent dans le train de Cankiri.
Là on les obligea à marcher les 5 km qui séparaient la gare de la ville.
Jusqu’ici on les avait traités décemment, mais au cours de cette marche, on les battit avec des cannes et des manches de pioche.
Komitas, le grand musicien, perdit la raison après avoir vu ce que firent les soldats turcs ce jour-là.

.

La batarde d’Istanbul – Elif Shafak

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s