La couleur des sentiments – Kathryn Stockett

Genre :  roman choral : Aibileen, Minnie, Skitter – Mississippi 1963-1964

Aibileen commence : Cela fait déjà quelques années que Rosa Parks a fait bouger les lignes mais la ségrégation et le racisme ont la peau dure, surtout dans cet état du Mississippi. Elisabeth Leefolt, sa patronne, petite bourgeoise blanche, fait installer des toilettes dans le garage pour sa bonne noire : parce qu’un noir peut apporter des maladies !!! Cette femme confie ses enfants a une nounou (adorable) tout en ayant peur d’elle…

Minnie prend ensuite la parole : plus jeune qu’Abileen, elle est bonne chez Miss Walters, qui « perd la tête ». Hilly, la fille de Miss Walter, installe sa mère dans une maison de retraite et renvoie Minnie avec perte et fracas, la traitant injustement de voleuse !

Enfin, Skitter, une jeune femme blanche, amie d’Elisabeth et de Hilly rentre chez ses parents après ses quatre ans d’études à la fac. Toutes ses amies ont arrêté la fac pour se marier et avoir des enfants. Skitter est intelligente mais un peu en marge, du fait de son physique (plus d’un mètre quatre-vingt), elle veut devenir journaliste. En trouvant un petit boulot (répondre au courrier des ménagères), elle sympathise avec Abileen qui lui donne des « tuyaux » pour sa rubrique hebdomadaire.
Les trois femmes entreprennent un travail de longue haleine : écrire un témoignage sur « les bonnes (noires)» dans « les familles blanches », un témoignage sans concession.

J’ai trouvé le ton de toutes ces femmes très juste, chacune dans leur prison : prisonnières de leur condition de bonnes, prisonnières d’un mariage (bourgeois pour certaines, avec un mari violent pour d’autres)
Elles prennent des risques ces femmes en témoignant (même anonymement) contre la ségrégation.

C’est un roman qui aborde ce thème du point de vue de femmes et de mères, sans misérabilisme et avec un grand sens de l’humour : j’ai ri plusieurs fois des trouvailles de langage d’Abileen quand elle s’occupe des enfants, Minnie est également très attachante, grand gueule mais aussi fragile, Skitter est émouvante, dans sa prise de conscience du racisme de ses amies…

Un extrait :

Aibileen : Aujourd’hui, je vais te raconter l’histoire d’un extra-terrestre. (…) Un jour, un martien plein de sagesse descendit sur la Terre pour nous apprendre une ou deux choses.
Mae Mobley : Un martien ? Grand comment ?
Aibileen : Oh environ deux mètres !
Mae Mobley : Comment il s’appelait ?
Aibileen : Martien Luther King. (…) C’était un très gentil martien ce Luther King, exactement comme nous, avec un nez, une bouche et des cheveux sur la tête, mais les gens le regardaient parfois d’un drôle d’air, et je crois qu’il y en avait qui étaient carrément méchants avec lui.
Mae Mobley : Pourquoi Aibi ? Pourquoi ils étaient méchants avec lui ?
Aibileen : Parce qu’il était vert.

Petit bac 2020

African-American History Month chez Enna

Et challenge Petit Bac toujours chez Enna  dans la catégorie « couleur »

14 réflexions au sujet de « La couleur des sentiments – Kathryn Stockett »

  1. J’ai beaucoup aimé aussi, l’auteure aborde la thématique de la ségrégation par un angle et sur un ton pas évidents à maîtriser. Il s’agissait de ne pas tomber dans une mièvrerie qui aurait décrédibilisé son propos.. En revanche, j’ai trouvé le film un peu trop « rose bonbon »…

  2. J’ai vraiment beaucoup aimé, un coup de coeur (et j’ai aussi aimé le film!) De beaux personnages de femmes et une peinture de la société ségrégationniste vue du côté des femmes. Merci de ta participation!

  3. Ping : African American History Month Challenge 2020 – Enna lit, Enna Vit!

  4. Ping : Challenge Petit Bac 2020 : Première grille! – Enna lit, Enna Vit!

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s