Que lire un 18 janvier ?

Nous sommes le 18 janvier 1964. Je porte une robe trapèze noire. J’ai les ongles rongés. Je crois que je me rappellerai chaque seconde de cette journée. Comme les gens se rappellent le sandwich qu’ils étaient en train de manger ou la chanson qui passait à la radio quand ils ont appris que Kennedy avait été assassiné.
J’entre dans ce lieu qui m’est devenu si familier : la cuisine d’Aibileen. Il fait déjà nuit dehors et l’ampoule jaune semble briller d’un éclat particulier. Je regarde Minny et elle me regarde. Aibileen se glisse entre nous comme pour faire écran.
« Harper & Row veut le publier, dis-je.
– C’est une blague ? dit Minny.
– Je les ai eus au téléphone cet après-midi. »
Aibileen pousse un WHHHOOO d’une puissance donc je ne l’aurais jamais crue capable. « Seigneur, j’arrive pas y croire ! » crie-t-elle, et nous tombons dans les bras l’une de l’autre, puis c’est au tout de Minny et Aibileen. Minny lance un regard dans ma direction.

.

La couleur des sentiments – Kathryn Stockett

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s