Que lire un 21 décembre ? ou le 25 frimaire ?

– Vous le voyez, répliqua le docteur, avec une telle rapidité, on traverserait l’Afrique en douze heures ; on se lèverait à Zanzibar pour aller se coucher à Saint-Louis.
– Mais, reprit un officier, est-ce qu’un ballon pourrait être entraîné par une vitesse pareille ?
– Cela s’est vu, répondit Fergusson.
– Et le ballon a résisté ?
– Parfaitement. C’était à l’époque du couronnement de Napoléon en 1804. L’aéronaute
Garnerin lança de Paris, à onze heures du soir, un ballon qui portait l’inscription suivante tracée en lettres d’or : “Paris, 25 frimaire an XIII, couronnement de l’empereur Napoléon par S. S. Pie VII.” Le lendemain matin, à cinq heures, les habitants de Rome voyaient le même ballon planer au-dessus du Vatican, parcourir la campagne romaine, et aller s’abattre dans le lac

.

Cinq semaines en ballon – Jules Verne