Que lire un 15 Août ?

13 décembre 2000

Cher Franklin,
Lorsque j’ai mis un pied au travail ce matin, j’ai su immédiatement, à une pesanteur maligne et sombre du côté démocrate, que la « Floride », c’était terminé. Le sentiment de fin, dans les deux camps, a des saveurs de post-partum.
Mais si mes collègues des deux bords sont déçus de voir la fin d’un affrontement fort roboratif, je me sens plus inconsolable encore, exclue de leur sentiment partagé et unifiant de dépossession. Élevée à une puissance bien supérieure, cette solitude où je suis doit ressembler à l’expérience vécue par ma mère à la fin de la guerre, car le jour de ma naissance, le 15 août, coïncide avec le VJDay, victoire sur le Japon, qui vit l’empereur Hirohito annoncer sur les ondes sa reddition aux japonais. Apparemment, les infirmières étaient dans un tel état de béatitude qu’il était difficile d’obtenir d’elles une surveillance précise de la durée de ses contractions. En entendant sauter les bouchons de champagne dans le couloir, elle avait dû se sentir douloureusement abandonnée. Les maris de beaucoup d’infirmières allaient rentrer à la maison, mais pas mon père. Si le reste du pays avait gagné la guerre, les Khatchadourian de Racine, Wisconsin, y avaient perdu.

.

Il faut qu’on parle de Kevin – Lionel Shriver

Publicités

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s