Vernon Subutex tome 2 – Virginie Despentes

Daniel pose un énorme sac d’amandes fraîches sur la table, il cherche à convaincre Xavier d’écrire un scénario de film de zombies. « Tu connais Karen Greenlee ? La nécrophile. Jamais repentie… je ne te dis pas que c’est grand public, mais je suis sûr qu’il y a une niche. »
Il ne vient pas souvent. Il craint les araignées dans la chambre, la vie en collectivité et les chiottes sèches. Il a chopé, en faisant du sport, des épaules de déménageur. Sylvie s’assoit au bout de la table, elle porte un T-shirt Thee Oh Sees dont elle a découpé les manches. Elle passe beaucoup de temps en cuisine, quand elle vient, elle continue de faire des gâteaux. Elle dit que ça ne sert à rien, ce qu’il font, mais elle passe la moitié de sa vie parmi eux.
À côté d’eux, une brune à cheveux courts qui parle avec un accent italien répond à Olga :
– Je vois ce que tu veux dire. Tant que tu penses « défense », tu restes une proie. Si tu es une proie, tu dois apprendre à fuir. Apprends à courir, à te cacher. À éviter le contact avec les humains. Pense aux chevaux. Ils n’auraient jamais dû se laisser domestiquer. Ils pouvaient fuir, c’est ce qu’ils avaient de mieux à faire.
Vernon Subutex tome 2 – Virginie Despentes
Publicités

2 réflexions au sujet de « Vernon Subutex tome 2 – Virginie Despentes »

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s