Aux portes de l’éternité – Ken Follett


Dernier tome de cette trilogie  « Le siècle »

J’écris ce billet après mes vacances et donc 3 semaines après la lecture…
Ce que j’en retiens ?
Le personnage le plus intéressant est sans conteste Jake, le fils métis de Greg Pechkov : on le suit pas à pas dans la dure conquête des droits civiques aux USA : je ne connaissais pas par exemple l’épisode des freedoms-riders…
Le contexte historique est toujours aussi passionnant : la guerre froide, le bras de fer entre les Russes et les Américains, l’élection de JFK puis son assassinat, le combat de Martin Luther King, son assassinat…l’histoire bégaie …

Georges avait appris quelque chose et avait l’impression qu’il lui faudrait du temps pour assimiler cette leçon. Les problèmes politiques étaient plus imbriqués qu’il ne l’avait imaginé jusqu’ici. Il avait toujours cru que des questions comme celles de Berlin et de Cuba étaient distinctes et n’entretenaient que peu de rapport avec celles des droits civiques et de la couverture maladie, par exemple. Or le président Kennedy n’avait pu régler la crise des missiles cubains sans réfléchir aux répercussions que ces décisions pourraient avoir en Allemagne. Et s’il avait échoué à Cuba, le résultat des élections de mi-mandat aurait affecté son programme de politique intérieure et l’aurait empêché de faire passer une loi sur les droits civiques. Tout était lié.

En Allemagne, à Berlin, la famille de Walli est séparée par le mur. Les allemands de l’est sont terrorisés par la Stasi. Les épisodes en Russie et Allemagne de l’Est font froid dans le dos. Dimitri proche de Khrouchtchev espère une amélioration et une modernisation de son pays : las, il sera remplacé par de vieux tyrans.

Quel gâchis quand même…

A partir de années 80, il s’agit de faits que j’ai vu se « passer » aux infos :  l’essai de démocratie en Pologne vite réprimée par Jaruzelski, la chute du Mur de Berlin….captivant de les revivre avec les personnages de Ken Follett.

.

Même si les personnages m’ont paru moins «  proches » que dans les deux tomes précédents, un excellent dernier livre.

.

Lecture d’été pour le « voyage destination PAL » chez Liligalipette et pour le pavé de l’été Chez Brize (928 pages) et « lire sous la contrainte » chez Philippe (Trilogie de l’été)

Publicités

7 réflexions au sujet de « Aux portes de l’éternité – Ken Follett »

  1. Challenge réussi dans les temps !
    Je me demande si je ne lirai pas cette trilogie l’année prochaine. Mais c’est looooooooooooong !
    Merci pour ta participation à ce challenge qui n’a décidément pas de succès.
    Bonne fin de soirée.

  2. Ping : Top Ten Tuesday – Bilan 2018 | La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s