Top Ten Tuesday : Moyen de transport sur la couverture

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine.

Le sujet de cette semaine est : « 10 romans avec un moyen de transport sur la couverture » 

J’aime bien quand je suis au bureau  parcourir mon compte Babelio (pendant la pause de midi, une façon de regarder dans le rétroviseur et de se souvenir d’anciennes lectures) 

Concernant le sujet du jour la moisson fut bonne puisque j’ai trouvé 20 livres répondant à la consigne

Après écrémage, voici ma sélection  des 10 qui m’ont le plus marquée :  

Avion : Transatlantic de Colum Mccann : un livre qui m’a été conseillé par Edualc, un extrait ici

La réserve : j’avais été un peu déçue par ce livre de Russel Banks  (seule déception à ce jour avec cet auteur) mais il m’avait inspiré ce texte (j’en ris encore) 

Bateau : Les hérétiques : Leonardo Padura nous emmène vivre le terrible voyage du Saint Louis 

Bus : La rose dans le bus jaune d’Eugene Erodé L’histoire de Rosa Parks et de sa bataille contre la ségrégation aux USA racontée à la première personne. 

Camion : 1275 âmes de Jim Thomson – Un petit bijou d’ironie et d’humour noir –  un dialogue entre le shérif et sa dulcinée ici 

Fusée : Spin de Robert-Charles Wilson : j’avais adoré les trois personnages principaux, ados au départ – Science fiction – la Terre est entourée d’une barrière à l’extérieur de laquelle le temps s’écoule des millions de fois plus vite, le soleil va s’éteindre….

Incipit : Tout le monde tombe, et nous atterrissons tous quelque part.

Train : Noces de neige de Gaëlle Josse – Embarquement immédiat pour Saint Pétersbourg ici 

Vélo : Mentir n’est pas trahir d’Angela Huth – Un livre qui sait rendre un homme sympathique et antipathique (il ne sait qui choisir entre sa femme et sa maîtresse)

Voiture : Cette histoire là – Alessandro Baricco – Alessandro Baricco nous emmène dans une longue balade avec de nombreux mensonges, rebondissements, fausses pistes, virages finement négociés, freinages brusques, sorties de route et belles voitures…. Un petit cours de mécanique ici

 et Malavita -Tonino Benaquista : Lu il y a longtemps mais un bon souvenir de la cavale d’un mafieux repenti et de toute sa famille : fabuleux d’autodérision ….

Publicités