La chute des géants – Ken Follett

Presqu’un an que je gardais ce livre au chaud pour le pavé de l’été.

Le voilà dévoré en quelques jours.

Une fresque historique comme je les aime, un arrière-plan documenté et intéressant, des personnages qui semblent vivants tant Ken Follett sait les animer…

L’action débute en 1911, au Pays de Galles, Billy 13 ans descend à la mine pour la première fois, comme avant lui son père et son grand père (cf extrait). Sa sœur Ethel travaille comme femme de chambre chez le Vicomte Fitzherbert à qui appartient la mine. Elle ne résistera pas longtemps au « charme » de ce noble….

Le livre mêle donc la vie de « petites gens » et de la noblesse.

3 ans plus tard,  la guerre semble aux portes de l’Europe  : cela fait peur bien sûr tous ces gens inconscients qui veulent combattre : pour se venger ou pour accroître leurs territoires…

En parallèle de cette famille galloise et anglaise, Ken Follet nous fait suivre le jeune américain Gus Dewar, qui après ses études, parcourt l’Europe (Angleterre, Russie) pour compléter sa formation de juriste…En Russie, nous suivons l’évolution de deux frères Grigori et Lev : les deux jeunes garçons sont orphelins, le père a été pendu par un prince de l’entourage du tsar (pour avoir fait brouter un animal sur les terres du tsar !!), la mère a été assassinée lors d’un soulèvement populaire en 1905 (là aussi abattue par les soldats du tsar)…ils souhaitent émigrer aux Etats-Unis pour devenir libres.

Enfin, nous suivons une dernière famille : la famille allemande les Von Ulrich, aristocrates dont le fils Walter von Ulrich, pacifiste convaincu et amoureux de la belle Maud, sœur du  Vicomte Fitzherbert,  s’oppose à son  père, Otto, général dans l’armée Prussienne et qui appelle à la guerre….

Durant 1.000 pages, Ken Follett m’a emmené loin, très loin et je lui pardonne donc ces personnages quand même « un peu d’un bloc, voire prévisibles » et quelques situations improbables…

Lecture d’été pour le « voyage destination PAL » chez Liligalipette et pour le pavé de l’été Chez Brize et « lire sous la contrainte » chez Philippe (Trilogie de l’été)

Publicités

16 réflexions au sujet de « La chute des géants – Ken Follett »

  1. Je n’ai jamais lu cet auteur réputé. Si ce n’était pas un pavé justement, ce livre pourrait me plaire, le mélange des milieux, des pays et l’ Angleterre.
    1000 pages mais enfin, tu es folle… 😀
    Bisous

  2. Ping : L’hiver du monde – Ken Follett | La jument verte

  3. Ping : Bilan « destination PAL été 2018  | «La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s