Desproges par Desproges

Ce n’est point tant le cheval que je hais que la déification benoîte de ce bestiau due aux pompeux grotesques à haut-de-forme qui régentent les courses. Et puis le cheval est un imbécile qui se laisse cravacher sans broncher par des minus multicolores à casquette.

Entretien avec Noël Godin 1978

.

 

Desproges par Desproges

.

Tic tac ! Tic tac  ! il vous reste 3 jours pour participer à « Publions notre minute de Mr Cyclopède le 18 avril »