Desproges par Desproges – Cheval Melba …..

Le français se gave autant qu’il gave ses oies. Il ne mange pas, il bâfre. J’étais  invité à dîner l’autre soir chez le coureur à cheval Yves Saint-Martin, qui est un excellent cuisinier. Au menu, un cheval melba, et pas n’importe quelle cheval melba, puisqu’il s’agissait de Chouquetta II, la récente gagnante à Longchamp du prix Albert de l’Hippophage. Par chance, Chouquetta II venait, trois jours plus tôt, de se briser l’antérieur droit en manquant une haie à Auteuil, grâce  à quoi on avait pu l’abattre sans protestation de la SPA, aux termes d’une charmante coutume qui fait fureur dans le monde si distingué des courses à chapeau claque.

Or, tous les turfistes français ne le savent peut-être pas, c’est toujours au jockey grâce auquel le cheval a pu être abattu que revient le corps de l’animal. C’est pourquoi tous les jockeys ont chez eux des congélateurs trois fois plus hauts qu’eux. (Les jockeys sont en effet extrêmement petits : Yves Saint-Martin, par exemple, est tellement petit que, quand il pète, ça lui ébouriffe les cheveux dans le cou. Ce n’est pas moi qui suis scatologique, c’est lui qui est pétomane.)

Mais ce soir là, il n’était pas question de mettre Chouquetta II au congélateur. Notre hôte avait convié tout le gotha des hippodromes à partager son cheval melba. Il y avait là le colonel Le Boucher, président de la Société pour l’amélioration de la race chevaline, la vicomtesse de Quisse-moqueton, présidente de l’association des Feignasses emperlouzées, une poignée de Rothschild, les obstinés hippophiles du troisième âge, représentés par Eddie Constantine, Jacqueline Huet et Michel d’Ornano, sans oublier, venus du fond des bois, le baron Duconneau-Saint-Hubert, professeur de cor et fier de l’être, et sa femme, professeur de lettres et fière de son corps.

Or, moins de quinze personnes pour un cheval melba, c’est du gâchis ! Comme je le disais d’ailleurs à Yves Saint-

Martin : une biche milanaise ou un doberman bolognaise eussent largement suffi apaiser nos estomacs déjà surentraînés, dont les parois boursouflées hésitent encore entre l’ulcère bénin et la tumeur néoplasmique à métastases galopantes, cette dernière expression métaphoroïde était utilisée  ici à dessein, dans le but d’éviter toute publicité clandestine pour le cancer du pylore. 

Je ne divulguerai pas ici la recette du cheval melba, par coquetterie d’abord, mais aussi parce que je ne voudrais pas choquer davantage les vrais amis des chevaux, c’est-à-dire ceux qui leur grimpent dessus pour gagner de l’argent, qui les cravachent jusqu’au sang et qui les remercient en leur tirant une balle dans la tête quand ils se foulent  une patte. 

Réquisitoire contre Robert Courtine, 30 décembre 1980

Desproges par Desproges

.

Tic tac ! Tic tac  ! il vous reste 5 jours pour participer à « Publions notre minute de Mr Cyclopède le 18 avril »

.

Et si vous avez 7 minutes c’est ici :

Publicités

18 réflexions au sujet de « Desproges par Desproges – Cheval Melba ….. »

  1. Coucou Valentyne,
    Un texte qui colle tout à fait aux sabots de la Jument verte 😆
    Je n’aime pas particulièrement ce Pierre D. mais je reconnais que c’est succulent, malgré cet humour grinçant 🙄
    Bonne fin de semaine avec le soleil 😉
    Gros bisous d’O.

  2. Hello Val. Des décennies plus tard qu’est-ce que ça reste drôle, spirituel, astucieux, et sa voix et son débit un peu monocordes demeurent inégalés. Quel plaisir. Je ne voudrais pas faire vieux machin mais quand on écoute la plupart des humoristes d’aujourd’hui… A bientôt + bises.

  3. M’enfin ! Pierre Troisgros, c’est au moins une trois chevaux Melba qu’il cuisine !
    Quel mauvais genre cuistrot ce mec !
    Donner tripes et aulx au tiers monde, alors que c’est le meilleur…
    Qu’il hache deux aulx, à la limite pourquoi pas. Mais qu’il se prenne un naturel au galop,
    une fois la monture Melba, je tique.
    Je sais bien qu’il cherche des poux dans la crinière de la plus belle conquête de l’homme
    et des têtes dans les trois pierres carrées mais quand même, … !!!

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s