Lettre à C ….

Chère Charlotte, ma princesse de l’île de Ré 

C’est en me rasant ce matin en chantonnant « Chanson bleue » de Sasha Distel que je me suis enfin décidé à t’écrire. Dans ma salle de bain sous les combles, j’ai eu une illumination ce matin : l’annonce que j’ai lue distraitement hier soir dans marmiton&magazine ne pouvait émaner que de toi, ma belle de Fontenay, ma bleue d’Auvergne , ma Vitelotte.

« Silence suspect, se voir qd, où ? Courage, lutte avt éclaircie. Trust in you babe. C.,

L’annonce en elle-même pouvait s’adresser à n’importe qui bien sûr mais elle était insérée une photo de  Monalisa et une d’Amandine, le tout encadré par des clefs de sol. Qui dit sol dit terre et j’ai de suite penser à toi, ma pomme d’amour …

Après le rasage, j’ai pris un long bain dans le tube, « Hercule il faut foncer » me suis-je dit . J’ai quitté rapidement ma robe des champs et je suis descendu au café du coin. Je suis sorti de chez moi pour deux raisons : d’abord à la maison, il y a Kartoffel qui fait le couch potato sur le divan et cela me déconcentre (tu te rappelles je pense de Kartoffel, mon chien saucisse, je t’en ai parlé dans ma dernière missive à laquelle tu n’as pas répondu). Si je n’étais pas sorti de chez moi, je crois que j’aurais écrit cette lettre quand les poules auront des dents…

La deuxième raison est qu’au café en bas de la rue «Le gratin en folie », je connais bien les patrons Emmanuel et Marie, j’ai ma place attitrée juste en dessous de portrait de Rimbaud et que ce portrait m’inspire des poème et des vers. Voici l’ode et l’idée qui a germé de suite une fois installé devant une bière et quelques chips, vers que j’ai recopiés pour toi dans ce petit carnet :

Ma dauphine, ma duchesse

J’aime tes yeux caresse

Le bleu te va bien

C’est le bleu de tes yeux des jours heureux

Ma Roseval, tu es ma Rosebud à moi

Pour toi je décrocherai la lune ou mieux une planète

Ma planète, mon astéroide 88705

Le bleu te va bien

C’est le bleu de tes yeux des jours heureux

Après cette séance d’écriture qui a été féconde, purée ce que je suis fort, j’ai pris un café et suis allé faire un tour au parc. Et là j’ai eu un regain de créativité (je pense que c’est la statue de Verlaine qui m’a inspiré ou alors c’est le goulash du « gratin en folie », bref je chantonnais toujours la chanson bleue

Ma palette de camaieu bleu

Ma pomme d’amour

Ma ratte,

Ma marquise de Pompadour

Qui danse si bien sur Vivaldi 

Réglée comme du papier à musique

Le bleu te va bien

C’est le bleu de tes yeux des jours heureux

Tu me mets sens dessus dessous

Mon aligot

Ma tortilla

Ma poutine

Je caresse ta chair ferme

Je te revois cet été en maillot de bain

Le bleu te va bien

C’est le bleu de tes yeux des jours heureux

Pomme de terre ou pomme des mers,

Ma Charlotte for ever

Je pense à toi, écris moi vite, ma grenaille

.

Ton dévoué H.I Parmentier (Hercule Isidore Parmentier)

Ci joint , une photo de toi que j’ai prise lors de nos dernières vacances !

Participations à

Atelier sous les feuilles avec les mots suivants :

Dessous comme Le dessous des mots

Palette comme Palette d’expressions

Carnets comme Carnets paresseux

Bleu comme Bleu lavande et Coquelicot


Marie comme l’auteur du blog Marie Kléber

Emmanuel comme l’auteur du blog ManuRaanana’s Blog

Sasha comme l’auteur du blog Méli-Mémo

 

Chez filigrane  : Tout d’abord, il fallait passer dans l’ordre ou dans le désordre, dans les trois lieux suivants : une salle de bains, un parc, un café, faire allusion à trois objets : une clé, une statue et un portrait d’Arthur Rimbaud et utiliser les trois expressions « décrocher la lune », « être réglé comme du papier à musique », « quand les poules auront des dents »

 

Tu dînes ce soir : pour l’idée originale de ces lettres à C. la consigne de Le principe général est le suivant : répondre à l’annonce ci-dessous : « Silence suspect, se voir qd, où ? Courage, lutte avt éclaircie. Trust in you babe. C.  » en écoutant Sacha Distel Chanson bleue

Texte commencé lundi dernier (le jour du blue Monday ;-))

 

Publicités

22 réflexions au sujet de « Lettre à C …. »

  1. Tout est parfait Val !!! Ici aussi nous avions un chien saucisse, candidat aux élections en son temps. Il avait récolté des voix d’ailleurs……….. il a inquiété un temps la Municipalité 😀

  2. Bon jour,
    J’adore ! C’est frité à point, et on ressent toute la mousseline de cette lettre .. d’amour. C’est Beau, et merveilleusement bon tout à la fois. 🙂
    Max-Louis

  3. Frite alors, c’est la valse des patates ici, Valentyne, inimitable 😆
    J’admire ton imagination, tu le sais 😉
    Cet atelier est vraiment original.
    Bravo 😆
    Bonne semaine et gros bisous d’O. sous la pluie

  4. Ping : A vos claviers #3 – Les textes | L'atelier sous les feuilles

  5. Ping : Nono Le poireau | L'atelier sous les feuilles

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s