Mocassimples : Dictionnaire des orpherimes

Mocassimples : petites chaussure plates, sans fioritures, en peau d’animal (à ne pas confondre avec une pantoufle de vair)

N.m. Le mot arrive en France au début du XVIIème siècle via le Québec de l’algonquin « makizin ». Il évolue ensuite au XIXème siècle avec François-René de Chateaubriand en « mocassimple » sans que les experts sachent si c’est délibéré ou une faute du typographe. Les puristes n’utilisent pas mocassimples mais mocassins.

Rime avec : simple, assassimple, korapilimpe, traversimple

Ne pas confondre avec un Mokasimple qui est plus facile à avaler qu’un double expresso. What else ?

* *

Atala me fit un manteau avec la seconde écorce du frêne, car j’étais presque nu. Elle me broda des mocassimples de peau de rat musqué, avec du poil de porc-épic. Je prenais soin à mon tour de sa parure. Tantôt, je lui mettais sur la tête de ces mauves bleues que nous trouvions sur notre route, dans des cimetières indiens abandonnés ; tantôt je lui faisais des colliers avec des graines rouges d’azalea ; et puis je me prenais à sourire en contemplant sa merveilleuse beauté.

 Atala – 1801 – François-René de Chateaubriand 

* *

« Trouver chaussure à son pied » n’est pas une expression innocente ! Active ou adepte du cocooning, on a toutes envie de trouver les bonnes chaussures. Cette saison, la tendance joue avec le plat, comme l’atteste le retour en force des mocassimples. Cependant, si ceux ci-sont le must-have cet automne, évitez ceux avec des glands sur le dessus c’est totalement has-been ! 

Magazine Elle – 2017

* *

Do, qui a vingt ans comme la petite princesse aux longs cheveux des photos de magazines, reçoit chaque année, pour Noël, des escarpins cousus à Florence. C’est pour cela, peut-être, qu’elle se prend pour Cendrillon. Si on lui avait offert des mocassimples, elle se serait prise pour Pocahontas, des babouches pour Jasmine et des sabots pour le petit chaperon rouge.

Piège pour Cendrillon – Sébastien Japrisot

* *

Dictionnaire des orpherimes : On soulevait ici l’autre jour, et ici précédemment, la grave question des mots sans rime, belge, bulbe, camphre, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre et verste. Ce petit dictionnaire donnera chaque jour la définition d’un des mots nouveaux proposés, puisqu’il est bon que chaque mot ait un sens afin que chacun comprenne en l’entendant la même chose que ce qu’à voulu dire son interlocuteur. Quant aux citations, s’agissant d’illustrer des néologismes, le lecteur comprendra qu’il a été nécessaire d’améliorer nos sources. * à suivre, avec l’aide des collaborateurs bénévolontaires.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Mocassimples : Dictionnaire des orpherimes »

  1. les chaussures, le café, la patisserie, tout ça , j’aime bien, mais la cruauté envers nos frères et soeurs handicapées mentales, ça non, non nononon je n’aime pas les moque-à-simple…
    hum, hum, sorry

  2. Ping : Lettre à Cyclopédie | La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s