Miss Peregrine et les enfants particuliers – Hollow city – Ransom Riggs

Neuf chevaux nous attendaient, montés par neuf Gitans. Ainsi, nous irions beaucoup plus vite qu’un convoi de caravanes. Mais pour moi, la perspective de voyager sur l’une de ces créatures était terrifiante. Ce serait une grande première. J’étais probablement le seul gosse de riches des États-Unis à n’avoir jamais fait d’équitation. Entendons-nous bien : j’admirais les chevaux. C’étaient des bêtes magnifiques, le summum de la création. Seulement, j’étais convaincu qu’aucun animal ne pouvait trouver agréable d’être monté par un être humain. Ces colosses, avec leurs muscles puissants et leurs grandes dents, me regardaient comme s’ils savaient que j’avais peur, et guettaient l’occasion de m’assommer d’un coup de sabot. Je ne parle même pas de l’absence de ceinture de sécurité…

.

Miss Peregrine et les enfants particuliers – Hollow city – Ransom Riggs

Publicités

2 réflexions au sujet de « Miss Peregrine et les enfants particuliers – Hollow city – Ransom Riggs »

  1. Quelle belle activité ici, Valentyne
    Je suis 😳 je n’ai pas le temps de tout lire
    Vas-tu garder ce rythme à la rentrée ? 😉
    Mais, je le sens, ça te plaît. C’est l’essentiel.
    Bonne fin de semaine et bonne rentrée lundi pour tes Loulous
    Gros bisous

    • Coucou Soène 🙂
      Non je vais ralentir 🙂
      J’ai programmé quelques citations pour septembre et le jeu du vendredi .., mais à partir de lundi je me consacre à la rentrée des loulous 🙂
      Bisous

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s