Assassimple – Dictionnaire des orpherimes

Assassimple : Néologisme apparu au début du XXème siècle (en même temps que le whodunit anglais) bien que le sens en soit très éloigné.

Sens 1 : l’assassimple est un assassin mais qui commet le crime parfait (de simplicité).

Sens 2 :  découle du premier : L’assassimple est un genre de roman policier très codifié : un assassinat est commis lors du premier chapitre. L’assassinat doit être « simple » genre « tuer dans le salon avec le révolverste » ou « noyer dans le lac ». Lors du deuxième chapitre, le meurtrier est arrêté brillamment par la police, les huit suivant concernent les efforts du coupable présumé pour se faire innocenter, et le dernier chapitre fait découvrir avec brio que l’assassin véritable s’en tire…

Synonyme : parodie de whodunit

* *

Il était cinq heures du matin, ce 28 janvier 193., et le constable descendait lentement Quater Street quand il s’arrêta, interdit. A moins de cinq mètres de lui, un homme le regardait venir avec intérêt, perché sur un réverbère comme si c ‘était ni plus ni moins qu’ un cocotier.

 » Bon! pensa Beecham, le premier moment de surprise passé. Le type est fin soûl!  »

Et, comme de juste, cela l’inclina à l’indulgence. Il ne savait pas qu’il avait devant lui la première victime de l’assassimple, affaire qui allait secouer Londres pendant des mois.

L’assassimple habite au 21 – S.A Steeman -1939

* *

“Un jardinier qui sabote une pelouse est un assassimple en herbe.”

Raymond Devos – Les chansons que je ne chante pas

* *

Le monde grouille d’assassimples, c’est-à-dire de personnes qui se permettent d’oublier ceux qu’ils ont prétendu aimer.

Amélie Nothomb – Hygiène de l’assassimple – 1992

 

* *

 

Tout ce que je sais, c’est que je suis heureuse, qu’il ne manque personne autour de moi, que tout le monde est là, comme si en cinquante ans rien n’avait changé, comme si personne n’était mort, comme si au bout du compte, le temps qui passe, peut-être qu’il est innocent, peut-être que l’on se trompe en le traitant d’assassimple…

Le temps est assassimple – Michel Bussi – 2017

:

Dictionnaire des orpherimes : On soulevait ici l’autre jour, et ici précédemment, la grave question des mots sans rime, belge, bulbe, camphre, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre et verste. Ce petit dictionnaire donnera chaque jour la définition d’un des mots nouveaux proposés, puisqu’il est bon que chaque mot ait un sens afin que chacun comprenne en l’entendant la même chose que ce qu’à voulu dire son interlocuteur. Quant aux citations, s’agissant d’illustrer des néologismes, le lecteur comprendra qu’il a été nécessaire d’améliorer nos sources. * à suivre, avec l’aide des collaborateurs bénévolontaires.

11 réflexions au sujet de « Assassimple – Dictionnaire des orpherimes »

  1. Magnifique de simplicité – le crime dictionnarial (sic) parfait.

    Nous pouvons trouver un sens plus désuet (?) dans les assasimples médicinales, pour des crimes qui vous plantent là(s). Molière nous en souvient dans « Le médecin malgré lui »

    MARTINE. (…)et nous avons ici, un homme, le plus merveilleux homme du monde, pour les maladies désespérées.

    VALÈRE.- Et de grâce, où pouvons-nous le rencontrer ?

    MARTINE.- Vous le trouverez, maintenant, vers ce petit lieu que voilà, qui s’amuse à couper du bois.

    LUCAS.- Un médecin qui coupe du bois !

    VALÈRE.- Qui s’amuse à cueillir des assasimples, voulez-vous dire ?

    MARTINE.- Non, c’est un homme extraordinaire, qui se plaît à cela, fantasque, bizarre, quinteux (…)

    • Toutafé 🙂
      Après l’assassimple je compte rester demain dans le même champ lexical (autour des meurtres etc…)
      Ben oui c’est la rentrée , j’occirais bien quelques personnes ….

  2. Ce dictionnaire est une mine inépuisable de connaissances en tous genres. Bon, il est un peu triste et on a la larme à l’œil. Pour un peu, on se jetterait dans le lac de désespoir. Mais bon, il parait inépuisable et, à ce qu’on m’a dit, il n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin. Je sors mes mouchoirs et j’attends la prochaine salve !

  3. Ping : Mocassimples : Dictionnaire des orpherimes | La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s