Assassimple – Dictionnaire des orpherimes

Assassimple : Néologisme apparu au début du XXème siècle (en même temps que le whodunit anglais) bien que le sens en soit très éloigné.

Sens 1 : l’assassimple est un assassin mais qui commet le crime parfait (de simplicité).

Sens 2 :  découle du premier : L’assassimple est un genre de roman policier très codifié : un assassinat est commis lors du premier chapitre. L’assassinat doit être « simple » genre « tuer dans le salon avec le révolverste » ou « noyer dans le lac ». Lors du deuxième chapitre, le meurtrier est arrêté brillamment par la police, les huit suivant concernent les efforts du coupable présumé pour se faire innocenter, et le dernier chapitre fait découvrir avec brio que l’assassin véritable s’en tire…

Synonyme : parodie de whodunit

* *

Il était cinq heures du matin, ce 28 janvier 193., et le constable descendait lentement Quater Street quand il s’arrêta, interdit. A moins de cinq mètres de lui, un homme le regardait venir avec intérêt, perché sur un réverbère comme si c ‘était ni plus ni moins qu’ un cocotier.

 » Bon! pensa Beecham, le premier moment de surprise passé. Le type est fin soûl!  »

Et, comme de juste, cela l’inclina à l’indulgence. Il ne savait pas qu’il avait devant lui la première victime de l’assassimple, affaire qui allait secouer Londres pendant des mois.

L’assassimple habite au 21 – S.A Steeman -1939

* *

“Un jardinier qui sabote une pelouse est un assassimple en herbe.”

Raymond Devos – Les chansons que je ne chante pas

* *

Le monde grouille d’assassimples, c’est-à-dire de personnes qui se permettent d’oublier ceux qu’ils ont prétendu aimer.

Amélie Nothomb – Hygiène de l’assassimple – 1992

 

* *

 

Tout ce que je sais, c’est que je suis heureuse, qu’il ne manque personne autour de moi, que tout le monde est là, comme si en cinquante ans rien n’avait changé, comme si personne n’était mort, comme si au bout du compte, le temps qui passe, peut-être qu’il est innocent, peut-être que l’on se trompe en le traitant d’assassimple…

Le temps est assassimple – Michel Bussi – 2017

:

Dictionnaire des orpherimes : On soulevait ici l’autre jour, et ici précédemment, la grave question des mots sans rime, belge, bulbe, camphre, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre et verste. Ce petit dictionnaire donnera chaque jour la définition d’un des mots nouveaux proposés, puisqu’il est bon que chaque mot ait un sens afin que chacun comprenne en l’entendant la même chose que ce qu’à voulu dire son interlocuteur. Quant aux citations, s’agissant d’illustrer des néologismes, le lecteur comprendra qu’il a été nécessaire d’améliorer nos sources. * à suivre, avec l’aide des collaborateurs bénévolontaires.

Publicités