Encore des nouilles (Chroniques culinaires) – Desproges

J’étais littéralement fou de cette femme. Pour elle, pour l’étincelance amusée  de ses yeux mouillés d’intelligence aiguë, pour sa voix cassée lourde et basse de luxure assouvie, pour son cul furibond, pour sa culture, pour sa tendresse et pour ses mains, je me sentais jouvenceau fulgurant, prêt à soulever d’impossibles rochers pour y tailler des cathédrales où j’entrerais botté sur un irrésistible Alezan fou.

:

Encore des nouilles (Chroniques culinaires) – Desproges

8 réflexions au sujet de « Encore des nouilles (Chroniques culinaires) – Desproges »

  1. Ce qui est extraordinaire dans tes lectures quelles qu’elles soient, c’est que tu y trouves toujours une référence aux chevaux…
    Même dans des chroniques culinaires ! Bon d’accord, c’était Desproges et avec lui on pouvait s’attendre à tout !
    Bizzz

    • pas une seule vraie recette dans ce livre 🙂
      il cuisine les carottes comme moi : il en prend neuf, en balance une et voilà les carottes sont qu’huit !! simple et rapide 🙂

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s