Jeu de l’été : 2 / 14

Bonjour à tous et à toutes,

Voici la deuxième énigme du jeu de l’été :-). Quel est le point commun entre ces 4 livres ?

Règle du jeu : Pour participer, il faut laisser votre ou vos réponses en commentaires dans ce billet.

Chaque bonne réponse vaut un point pour la première personne ayant trouvé : Dans cette  énigme il y a donc cinq points à gagner : le titre et auteur des  quatre livres et le point commun entre ces livres.

Vous pouvez faire juste une proposition, ou deux ….ou cinq…

A la fin de l’été, nous connaîtrons les vainqueurs de ce quinté géant 🙂

Publicités

30 réflexions au sujet de « Jeu de l’été : 2 / 14 »

    • Oui Bravo Kathel 🙂

      un petit extrait de ce livre pour trouver le point commun qui reste partiellement à découvrir

      « Un papier d’aluminium était collé dans un trou d’arbre, juste à la hauteur de mes yeux, et accrochait le soleil de midi. Je me hissai sur la pointe des pieds, regardai à nouveau à la hâte autour de moi, tendis la main vers le trou et en tirais deux plaques de chewing-gum privées de leur papier d’emballage…
      … Je les reniflai, elles avaient l’odeur qu’il fallait. Je les léchai et attendis un instant. Comme je ne mourais pas, je les enfournai d’un coup : d’authentiques Wringley’s doublement. »

    • Oui c’est bien Room 🙂
      J’ai vu le film il n’y pas longtemps et le livre est à mon programme de l’été 🙂

      un petit extrait pour trouver le point commun :

      « Pourquoi c’est le Dehors qui a tout pour lui ? Maintenant, à chaque fois que je pense à un truc, comme des skis, des feux d’artifice ou des îles, des ascenseurs ou encore des yo-yo, je dois me rappeler que c’est pour de vrai, qu’ils se rencontrent tous ensemble dans le monde du Dehors. Ça me fatigue la tête. Il y a des gens aussi : pompiers –maîtresses d’école- cambrioleurs –bébés –saints – footballeurs et plein d‘autres sortes, ils existent tous en vrai dans le monde de Dehors. Mais pas moi ; moi et Maman on est les seuls qui y sont pas. On existe quand même pour de vrai ? »

  1. Hello Valentyne
    C’est encore plus dur que l’énigme 1 😆
    Je n’ai pas la moindre idée 🙄
    Mais j’aime bien lire les réponses données 😉
    Bon weekend
    Météo d’O. : tout gris, frais et mouillé, ça ravigote après la canicule !
    Gros bisous

    • oui bravo Martine

      un petit extrait pour le point commun : « Je me représente tous ces petits mômes qui jouent à je ne sais quoi dans le grand champ de seigle et tout. Des milliers de petits mômes et personne avec eux, je veux dire pas de grandes personnes – rien que moi. Et moi je suis planté au bord d’une saleté de falaise. Ce que j’ai à faire c’est attraper les mômes s’ils s’approchent trop près du bord. Je veux dire, s’ils courent sans regarder où ils vont, moi je rapplique et je les attrape. C’est ce que je ferais toute la journée. Je serais l’attrape-cœurs et tout. »

  2. Philippe Grimbert « Un secret ». Pour le point commun je dirais l’enfance, mais ce n’est pas évident. Je sèche sur la première photo pour le moment

    • Bravo Martine27 tu es la première à trouver « un secret » de Philippe Grimbert.

      Un extrait pour trouver la deuxième partie du point commun (la première étant l’enfance comme tu l’as trouvé)

      « Fils unique, j’ai longtemps eu un frère. Il fallait me croire sur parole quand je servais cette fable à mes relations de vacances, à mes amis de passage. J’avais un frère. Plus beau, plus fort. Un frère aîné, glorieux, invisible. »

  3. Titres et auteurs :
    1) Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee
    2) Un secret de Philippe Grimbert
    3) L’Attrape-coeurs de J. D. Salinger
    4) Room d’Emma Donoghue

    Lien : l’enfance.

  4. euhhh j’ai les titres mais pas le point commun………

    1 Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee

    2 Un secret – Philippe Grimbert

    3 L’attrappe cœurs – Sallinger

    4 Room – Emma Donoghue

  5. Bonsoir Valentyne. J’ai lu Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur et L’attrape-coeurs ( dont je ne connaissais pas cette couverture ). Les deux autres, je ne connais pas du tout.
    Point commun : l’enfance écrite à la première personne du singulier ? Donc de façon singulière.
    Bises.

    • Bonjour V.s
      🙂
      Oui c’est la Bonne réponse pour le point commun : « livre écrit à la première personne sur l’enfance ou l’adolescence  » ou

      « Livre dont le narrateur est un enfant ou un ado  »

      Bon dimanche 🙂

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s