Trouvez le titre et l’auteur – 16 août

Le rédacteur en chef dit :
– Les étrangers n’y comprennent rien. Ils pensent que les napolitains sont croyants, alors qu’il n’en est rien. La vérité, c’est que notre peuple est superstitieux, et cela n’a rien à voir avec la religion. En Calabre, les gens sont peut être encore plus pauvres qu’à Naples, d’une pauvreté plus noire, plus austère que la nôtre. Pas vrai, Michele ?
Le marchand de gemmes et de camées, qui a son atelier à Torre del Greco et son magasin au forum de Naples, dans un coin de la galleria Umbeto, déclara gravement :
– En Calabre, les gens ne croient plus à rien. Même pas au miracle.
– Et naturellement, pas au gouvernement. Pourquoi y croiraient-ils , d’ailleurs ? En trois mille ans, les gouvernements se sont succédés, les uns pareils aux autres, et rien n’a changé. Le peuple le sait, il ne croit plus à rien. Quant au miracle, oui bien sûr, tu as raison, Michele, il n’y croit pas vraiment, mais au moins il ne l’exclut pas entièrement de ses calculs. C’est une éventualité comme une autre.
– Plus exactement, précisa le responsable de la page des courses hippiques, fin connaisseur des chevaux de l’hippodrome d’Agnano, ils parient sur le miracle, comme on jouerait un cheval ou un club au totocalcio.
Ils réfléchissaient.
– C’est vrai, reprit brusquement le rédacteur,  comme éclairé par une soudaine illumination. Sans doute parce qu’à Naples,  le miracle se produit officiellement deux fois par an. Une fois au printemps et une fois à l’automne.
– Voilà, dit calmement  le responsable hippique. Un peu comme les courses de trot.
Ils se penchèrent en avant, attentifs, les yeux étincelants, tenant dans leurs mains leurs minuscules tasses remplies d’un café fort comme du poison et sucré à outrance. Il leur semblait que le responsable de la page des courses venait de dire quelque chose de très important.

.

La règle du jeu est ici

les commentaires sont modérés depuis le 12 août afin que la réponse ne soit pas connue de tous trop rapidement. Bonnes recherches 🙂

Publicités

12 réflexions au sujet de « Trouvez le titre et l’auteur – 16 août »

  1. Le miracle de San Gennaro, m’a dit notre ami Google, de Sándor Márai.
    Mais je ne l’ai pas lu… 🙂
    Bises et douce journée Val.

  2. Le miracle de San Genmaro de Sándor Márai
    Et puis j’ai beaucoup aimé aussi cet autre extrait dont voici la fin :
    « les réfugiés venus de derrière le rideau de fer et les centaines de millions de personnes qui vivent encore là-bas ont été privés de toute humanité…. en vérité, on leur a imposé une réalité quotidienne à visage inhumain. »
    Bises et bonne journée Valentyne.

  3. Je n’ai pas lu cet auteur. Pourtant j’aurais dû, car j’ai dit que j’allais le faire dans un commentaire sur le blog d’Eeguab après avoir lu ces billets enthousiastes. Donc, je n’ai pas d’excuse.

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s