Le cheval Parthénon s’ennuie sur sa frise

Detail_of_the_Parthenon_(3473188610) (1)

Source Photo

Le cheval Parthénon s’ennuie sur sa frise
S’il ne tenait qu’à lui il partirait au galop
Il aimerait voir Florence , Cosme Premier ou bien Pise
Nul doute que l’herbe est plus verte là-haut

Un fois en Italie rien ne l’empêcherait de partir vers la Tamise
Charles Premier lui indiquerait le point zéro
Après l’Europe, direction Equateur ou bien la banquise ?
Visiter sa parentèle de par le monde ! en bateau…

Madrid ou Kobe ? Les deux ont leur Don Quichotte
Un coucou à Rossinante, qui s’y pique s’y frotte
Partir voir Theodose Premier le byzantin ?

Quitter l’ Europe pour le Missouri des Amerloques ?
De là voguer jusqu’à Rama V à Bangkok ?
Ah zut, recommencer le trip, il a oublié son cousin argentin !

:

Jeudi Poésie chez Martine 

800px-Pony-express-statue cosme premier 170px-Gurlitt_Justinian_column 80px-Bronze_statues_of_Don_Quixote_and_Sancho_Panza Charles_I,_Trafalgar_Square

Source photos : ici, ici, ici, ici, ici et ici

Participation au jeu 19 chez la licorne

il faut écrire un sonnet qui doit en outre  commencer par un vers célèbre

J’ai choisi « Le cheval Parthénon s’ennuie sur sa frise » de Raymond Queneau dans Cent mille milliards de poèmes

jeudi poésie

Publicités