Quadrige

Arc_de_Triomphe_du_Carrousel_2006

220px-Peace_riding_in_a_triumphal_chariot_Bosio_Carrousel_-_2012-05-28

Source photos

:

Quadrige

 

Quand vient le soir, galopant dans le quadrige
Les chevaux, ravis, encensent sur leur perchoir ;
Les sabots et les crinières claquent dans le noir,
Voici venue l’heure du début de leur voltige.

Les chevaux, ravis, encensent sur leur perchoir ;
Sur leur dos poussent ailes, pennes, rémiges ;
Voici venue l’heure du début de leur voltige,
Ils s’envolent en silence vers l’Abreuvoir.

Sur leur dos poussent ailes, pennes, rémiges.
En rêvant de se contempler dans un miroir,
Ils s’envolent en silence vers l’Abreuvoir,
La pluie les enveloppe hors du vertige.

En rêvant de se contempler dans un miroir,
Vers leurs cousins de Yvelines ils se dirigent ;
La pluie les enveloppe hors du vertige,
Cette nuit ils s’ébattront dans le bateau lavoir ! »

abreuvoir de Marly

L’abreuvoir

120px-Marly-le-Roi_Marly_Horses_002

Le poème « miroir » est ici 

jeudi poésie

Les autres participants sont chez Martine

17 réflexions au sujet de « Quadrige »

  1. Donc cette forme de poème s’appelle un pantoum? Je ne connaissais pas ce nom.
    Mais du coup, je suis allée relire « Harmonie du soir » (que je ne savais pas être un pantoum, bien sûr).
    Cette forme donne beaucoup de musicalité au poème. On a l’impression de danser une valse en le lisant.

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s