Des larmes sous la pluie -Rosa Montero

deslarmessouslapluie

Madrid 2109 – Bruna Husky est une réplicante (ou techno-humaine : comprenez un robot ultra sophistiqué qui, hormis sa pupille verticale, peut passer pour une humaine, un robot de chair et de sang donc….)
Elle est détective privée et mène l’enquête sur les actes d’autres « répliquants » qui « seraient » devenus fous et qui « attaqueraient des humains ».
Cette histoire de Bruna est fantastique : les personnages sont fouillés, parfois sympathiques parfois plus ambigus, l’intrigue tient en haleine. Bruna nous emmène loin, très loin dans sa souffrance et le compte à rebours qu’elle suit « Quatre ans, trois mois et vingt-neuf jours….« : Elle a été fabriquée en usine mais a des souvenirs qui lui ont été inculqués par un « mémoriste ». Elle a des amis humains (Yannis), se souvient de son amour décédé (Merlin un techno-humain) qui lui manque horriblement, elle rencontre un extra-terrestre télépathe….et surtout elle doit sauver Madrid d’une sombre machination….

j’ai été scotchée par ce portrait de femme (plus humaine que bon nombre d’humains). Au delà de l’histoire et de ses rebondissements, Rosa Montero nous interroge sur le rôle de la mémoire (fabriquée ou non), sur la difficulté de vivre quand on sait que les jours de vie restant sont comptés, la discrimination et comment naît la haine entre les peuples (manipulation, histoire)

;
En conclusion : Un coup de coeur

un extrait

Au milieu du XXIe siècle, les projets d’exploitation géologiques de Mars et de deux satellites de Saturne, Titan et Encelade, encouragent la création d’un androïde capable de résister aux dures conditions atmosphériques des colonies minières. En 2053, l’entreprise brésilienne de bio-ingénérie Vitae développe un organisme à partir de cellules mères, cultivé en laboratoire de manière accélérée et pratiquement identique à l’être humain. Il est mis sur le marché sous le nom d’Homolab, mais devient très vite connu comme réplicant, un terme tiré d’un vieux film futuriste très populaire au XXe Siècle.
Les réplicants jouissent d’un succès immédiat. Ils sont utilisés non seulement dans les exploitations minières de l’espace intersidéral, mais aussi dans celles de la Terre et dans les fermes marines abyssales. Des versions spécialisées se mettent à voir le jour et, en 2057, quatre gammes distinctes d’androïdes existent déjà: exploitation minière, calcul, combat et plaisir (cette dernière spécialité est interdite quelques années plus tard). A l’époque, on ne conçoit pas que les Homolabs disposent d’une forme de contrôle sur leurs vies: en réalité, ce sont des travailleurs exempts de droits. Cette situation abusive se révèle de plus en plus intenable et finit par exploser en 2060, quand un peloton de réplicants de combat est envoyé sur Encelade pour y étouffer une révolte des mineurs, androïdes eux aussi. Les soldats s’unissent aux rebelles et assassinent tous les humains de la colonie. L’insurrection se généralise rapidement, donnant lieu à ce qu’on a appelé la Guerre Rep.
(P22)

logoespagnesharon

Mois espagnol chez Sharon

Publicités

17 réflexions au sujet de « Des larmes sous la pluie -Rosa Montero »

  1. J’avais adoré ce roman. J’ai lu le suivant Le poids du coeur. L’effet découverte est moindre mais l’attrait et l’évolution du personnage restent des points forts.

  2. Ping : Le mois espagnol, saison 2, c’est parti ! | deslivresetsharon

  3. Le résumé de ta critique me fait penser à la série danoise « Real humains » qui traitent également des droits des robots dans notre société et le regard que portent les humains sur eux. Discrimination, peur, amour, révolte… beaucoup de thème abordés qui se rapprochent un peu « Des larmes sous la pluie » (quel beau titre !)
    En tout cas tu me rends curieuse de le lire 🙂

  4. Ping : Bilan du mois espagnol seconde session – 2016. | deslivresetsharon

  5. Ping : Bilan Lectures 2016 | La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s