Long spoon lane – Anne Perry

Le cab fit une embardée dans le virage et Pitt faillit être projeté hors du siège. Narraway proféra un juron. Ils accélèrent encore en direction d’Aldgate et de Whitechapel High Street, les sabots du cheval cognant sur les pavés. Devant eux, les autres véhicules s’écartaient en hâte. Dieu merci, à cette heure, ils étaient peu nombreux : quelques charrettes de fruits et légumes, un haquet chargé de barriques, un omnibus.
– A droite ! hurla Narraway au cocher. Commercial Road ! C’est plus court.
L’homme obéit. A six heures moins le quart en ce matin d’été, ouvriers, colporteurs, marchands et domestiques étaient déjà dehors. Plaise au ciel qu’ils arrivent à Myrdle Street avant six heures !
Le coeur de Pitt battait à tout rompre. L’appel était arrivé à peine une demi-heure plus tôt, mais il avait l’impression que cela faisait une éternité. Le téléphone l’avait réveillé et il avait dévalé l’escalier en chemise de nuit. La voix de Narraway avait résonné avant même qu’il ne porte l’écouteur à son oreille.
– Retrouvez-moi sur Cornhill, devant le Royal Exchange. Sur-le-champ. Des anarchistes vont faire sauter une bombe à Myrdle Street.
……
Un dernier virage et ils arrivèrent enfin ….
….
Il n’eut pas le temps d’en dire plus. Une déflagration dévastatrice retentit. Elle commença par un craquement assourdissant aussitôt suivi par une sorte de rugissement. Tout un pan de mur s’éleva dans les airs où il éclata. Des débris plurent sur la rue et sur les toits avoisinants, fracassant tuiles et cheminées. L’air se chargea de poussière, de flammes et de cris hystériques.
….
Le visage de Narraway était livide, ses yeux noirs comme des trous dans la tête. Ils n’avaient pas espéré pouvoir arriver à temps pour désamorcer les bombes, mais le sentiment d’échec à la vie d’un tel spectacle était cuisant. Partout hommes et femmes étaient ahuris et terrorisés. Nourri par les poires et les bardeaux, l’incendie commençait à s’étendre.
Un véhicule de pompiers surgit, tiré par des chevaux en nage, la bave aux lèvres. Des hommes en sautèrent pour dérouler les longs tuyaux de toile, mais leur tâche semblait sans espoir.

;

Long spoon lane – Anne Perry

Publicités

8 réflexions au sujet de « Long spoon lane – Anne Perry »

  1. Bonjour Val,
    Je n’ai lu jusqu’à présent qu’un seul livre d’Anne Perry, le dernier sorti au Noël de l’année dernière. Je vais à la pêche aux informations pour celui-ci. 🙂 Histoire peut-être de faire un deuxième essai pour cet auteur. 🙂
    Bonne journée et merci pour le partage, même si celui-ci fait vachement référence aux attentats Parisiens et Bruxellois.
    Bisous
    Geneviève

  2. Je ne l’ai toujours pas lue, et je n’arrive pas à en avoir envie. Pourtant, les cab , Londres….ça pourrait me plaire !
    Mais par contre, je kiffe sa soeur de manière inconditionnelle 😀
    Bisous Val !

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s