Une semaine en chansons

logo-plumes-aspho-4

N’allez pas croire que j’ai baguenaudé toute la semaine et que je me suis mise à mon texte des Plumes au dernier moment. Que nenni ! toute la semaine, j’ai cherché LA chanson qui m’apporterait l’inspiration. A la fois verte (évidemment), mutine, câline, vide de mots et lourde de sens….le refrain que tout le monde a envie de fredonner ou de hurler à tue tête, en toutes circonstances, dans sa voiture ou sous la douche…..

:
C’était d’ailleurs bien parti :

:
Lundi, en sifflotant Gotainer et sa belle des champs, j’ai fait la liste, j’ai trouvé en furetant sur le net un peu plus de 20 chansons (*) dont 7 en français et 16 en anglais (to be green or not to be green…).
J’ai plumé aussi une trentaine d’alouette de la tête aux pieds….Dans mon délire, ces belles célestes venaient à ma rencontre. La semaine s’annonçait belle, sans nuage à l’horizon. Il me restait 5 jours pour écrire un texte mêlant flânerie et fantaisie.

;
Mardi, foutu mardi, j’ai chanté ma bohème en boucle alors qu’il n’y a rien de vert dans ma bohème (celle de Charles pas celle d’Arthur (Rimbaud pas le minimoy qui lui est rouquin à costume vert comme Pygmée-Lion)). Pour me désintoxiquer de « ma bohème », j’ai essayé pendant l’après midi de passer à « ma liberté » du beau Sergio, mes collègues se sont ligués pour me faire taire, me mettant au ban de la société comme une paria . On était le 23 février et l’an dernier à la même époque je fredonnais aussi les jours de la semaine, craignant pour le peu de santé mentale qui me restait.

:
Mercredi, j’ai laissé tomber ma menthe à l’eau et repris du café noir. J’ai séché la cantine pour faire une recherche sur le net au sujet de ma foule de chansons vertes qui se bousculaient au portillon, et qui en essayaient de s’agripper à ma manche en disant : choisis moi, choisis moi.
En apnée, j’ai révisé mon anglais et appris que vert se disait aussi yellow et que les compagnons de la chanson voulaient bien me faire faire un tour sous l’eau mais je suis claustrophobe et me retrouver prisonnière dans un sous marin vert (vert-yellow de surcroît) très peu pour moi.

Jeudi : je suis devenu caméléon en écoutant Pink water chez Mind. Il pouvait pas chanter Green Water Nicola comme cela j’aurais fini dans les temps (ou dans l’étang au milieu des nénufars et des libellules). Toujours jeudi, je suis devenue verte en chantant « moi vouloir être chat » en regardant cette photo chez Jacou la girondine (dit on gironde ou girondine quand on habite Bordeaux, another good question ? ). Jeudi soir, sueur froide, toujours aucune chanson verte en vue, mon enthousiasme légendaire avait du plomb dans l’aide et je broyais du vert bouteille.

CHATS VERTS

Source Photo (Sandy Skoglund)

Vendredi : Je me suis levée y croyant encore, en sirotant un thé vert (le café noir m’avait donné des aigreurs l’avant veille). J’ai dû attraper froid dans ma chemise de nuit évanescente. Entre boulot et errance, hagarde, je n’ai pas trouvé chaussure de vair à mon pied parmi toute ma précieuse liste et j’ai envoyé mon lien un peu tard (presque  21H00).
Je pense qu’Asphodèle va me chanter qu’ « elle a les yeux révolverts »

;

(*) Vert de colère – Pierre Perret / Un dernier vert pour la route – Beirut / Les souliers verts – Linda Lemay / L’homme au tablier vert – Guesh Patty / Près du lac vert – Niagara / La main verte Tryo / Le rayon vert – Zenzile / Le soleil est trop vert – Ange
Green eyes – Coldplay / Green Green grass of home – Tom Jones / Green light – Beyoncé/ Green is the colour – Pink Floyd / Grass is Green – Tony Rich project / Blue in green – Miles Davis / The Green fields of France (vertes prairies?)  – Dropkick Murphys / Green – Dandy Warhols / Green fields – the brothers Four / Blue and Green – Van Morrisson / A certain shade of Green – Incubus / Green Heaven – Red Hot Chili Peppers / Green language – Nick Forte / Cristallyne Green – Goldfrapp (Ride à White horse Goldfrapp pas de vert dans ce titre mais trouver cette chanson NDT) / Green and gold -Eminem / Green grass vapor – Angie Stone

;

Les mots collectés par Asphodèle

Flânerie, pacager, liberté, baguenauder, circonstance, enthousiasme, prisonnier, errance, prairie, libellule, céleste, nuage, délire, rencontre, bohème, paria, alouette, gironde, évanescent, agripper.

;
Je n’ai pas mis pacager

;

Projet 52 Nuances de verts avec le sujet « chanson»

et extrait pour Mind la chanson YT

 

Publicités

49 réflexions au sujet de « Une semaine en chansons »

  1. Ping : LES PLUMES 49 – LES TEXTES DES PLUMES VAGABONDES ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  2. Ping : Plumes vagabondes – Écri'turbulente, c'est en écrivant qu'on devient écrevisse.

  3. Tes collègues ont dû en voir des vertes et des pas mûres avec ta « yellow obsession »… Merci pour ta liste musicale très complète ! Je te laisse une portée pour que les notes puissent y « PACAGER » tout à leur aise.

  4. Si c’est jaune, c’est pas vert, Valentyne 🙄
    Et le vert de l’herbe dans la prairie ? ça ne t’a pas donner l’envie de pacager ?
    Double saut, périlleux mais réussi et sans filet 😆
    MDR ! La Jument verte cabriole et retombe toujours sur ses pattes.
    On peut être une girondine gironde aussi 😉
    Entre le bestiaire de ClaudiaLucia et ton agenda, je me suis bien amusée cette matinée !
    Bon we et gros bisous

  5. Nan nan Valentyne mes yeux n’étaient plus révol-verts à 21h mais plutôt révulsés ! De fatigue ! Tu as bien occupé ta semaine et bravo pour toutes ces chansons, ton talent pour décliner les jours de la semaine en collant aux réalités bloguesques ! Mais attention à ne pas mettre trop de jaune dans ton vert, tu aurais du caca d’oie ! 😆 Je me suis bien amusée à te lire, comme si j’avais mangé un paquet de bonbons acidulés ! 😀 Bisous et bon week-end ! 😉
    P.S. : je dirais comme Soène, être girondine n’empêche pas d’être gironde ! Demande à Jacou ! 😆

  6. Tu en as vu de toutes les couleurs cette semaine, enfin des vertes et des jaunes !!! C’est une très belle idée ce semainier.
    Le Minimoy m’a bien fait rire, aussi
    Bravo! Et bisous
    PS alors que je finissais d’écrire mon comm, Mambo 3 m’a demandé quelle couleur on était aujourd’hui (rapport avec la comptine de maternelle qui allie jour et couleur, mais tres à propos apres avoir lu ton texte. J’ai failli répondre vert (alors que c’est samedi rouge tout le monde le sait😄)

    • oui je la connais (je l’ai apprise ….deux fois)

      Le lundi est tout gris.
      Jaune clair est le mardi.
      Mais voici mercredi rose,
      on se repose.
      Jeudi bleu vient à son tour.
      Vendredi vert le suit toujours.
      Samedi rouge,
      Dimanche blanc
      c’est la joie des enfants!

      bisesss Emilie

  7. C’est vraiment bien ! Je me suis amusé à retrouver les chansons et à comprendre les clins d’oeil ! Tu bosses à fond toi la semaine…et hop encore un 2 en 1 réussi.
    Alors finalement tu n’as pas cagé ??
    Bisous !

  8. et moi j’ai passé beaucoup de temps à écouter les chansons, certaines très rapidement, je l’avoue, pas que ça à faire ma grande ! 😉 Mais quel plaisir de retrouver Guesch Patti, entre autres ! La rigolote chanson des souliers verts m’ a beaucoup plu !
    Tiens, en parlant de vert, tu devrais lire « la terre qui penche » il y a une dame verte qui te plairait ! Et un cheval de guerre fabuleux. Bises, continue à occuper tes journées de la semaine prochaine aussi joliment.

  9. Avec un tel plan de charge, je peux dire que tu as une vie affriolante et pleine d’émotions! j’en déduis que tu prends la vie à pleins bras et ça, c’est magnifique. Pour le meilleur choix, cela importe peu, ce sont les émotions qui sont dégagées qui font la vie.

  10. Quelle semaine !
    Superbe participation en tout cas, je t’ai imaginé chantant tout ça et ça a fait une drôle de cacophonie, tu peux me croire !

    Mais j’ai adoré. 🙂

  11. Je suis verte de jalousie devant ta dynamique verdeur et ne trouve rien de plus à évoquer que « Ces dames au chapeau vert » mais c’était en un autre millénaire où il fraisait bon pacager dans « Qu’elle était verte ma vallée »..
    Bises

  12. Voilà une semaine vertueuse prestement chroniquée. J’ai aimé ses péripéties et ta dextérité, c’est jouissif! toujours un vrai (vert?)plaisir de te lire Valentyne; Bises

  13. Ping : 52 nuances de vert | La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s