Sphinx etc…..

Je me suis réveillée ce matin, toute bizarre, la tête à l’envers (comme un samedi me direz vous mais pas que…)
Le texte que j’avais commencé la veille était tout de guingois : griffonné raturé avec mon stylo vert, celui des 4 couleurs. En même temps, j’avais juste jeté quelques idées en vrac : des proverbes qui me plaisent : A la Saint Robert tout arbre est vert, A la saint Henri le vert-galant fait son nid, tant va la cruche au verre qu’à la fin elle se casse, un seul hêtre vous manque et tout est des peupliers….
Enfin des bouts de phrases sans queue ni tête , certes, mais qui avait bien pu raturer, biffer, corriger ainsi ce début de texte…?
J’ai reposé mon papier raturé pour aller aux toilettes (y’a des priorités quand même )
Quand je suis revenue, j’avais les yeux un peu plus ouverts. Ils étaient deux à côté de mon pseudo texte : Pygmée-Lion, le lutin rouquin à costume vert et Béchamelle, la chamelle, l’œil triste, de grandes valises sous ses yeux rouges (un peu comme le chameau porté par Obélix si vous voyez ce que je veux dire)
Pygmée-Lion disait : Qu’importe le flocon pourvu qu’il y a l’hivert ? ça va pas Béchamelle, tu a mis un t à hiver et tes A ressemblent à des O, c’est flacon ou flocon que tu as voulu dire ?
C’est à ce moment que je me suis rappelée que je voulais écrire un texte sur un Sphinx et que Béchamelle devait en connaître en rayon sur les sphinx…. vu que une chamelle…..vaisseau, non vaisselle du désert, l’Egypte….les Pyramides, le Sphinx ….bref…..Béchamelle me paraissait la personne indiquée pour me parler des sphinx….
– Tu pourrais, chère Béchamelle, me faire un topo en 500 mots du Sphinx… pour mettons…. le 20 février ?
Béchamelle, sur un ton enrhumé, m’a répondu : »Ben tu sais moi je suis né non pas au Caire, mais Passage du Caire dans le deuxième arrondissement, alors le Sphinx…… Par contre, je connais quelqu’un dans Paris qui a connu personnellement un sphinx. »
Ni une ni deux, j’ai mis Béchamelle et Pygmée-Lion dans mon sac à dos et nous sommes partis dans le soleil levant. J’avais mis mon costume de jument verte comme toujours quand je pars en expédition incognito. Pour mon enquête sur le sphinx, malgré la faible connaissance de Béchamelle sur l’Egypte, cela m’a rassurée quand elle m’a dit qu’on irait ensuite faire une virée voir l’obélisque de la Concorde, (qui avait été amenée en hommage à un certain Obélix qu’elle avait bien connu). Elle m’a dit « avant on passe par rue du Nil , mon ami, grec spécialiste du sphinx, y habite.
– Grec? ai je dis ! tu es sûre de ta source ?
– Oui c’est un neveu d’un professeur émérite, le professeur Taurus . Son neveu s’appelle Minotaurus (du grec minot pour enfant et Taurus pour taureau)
A l’arrivée, Minotaurus était impressionnant, corps d’homme et tête de taureau, mais très gentil sous ses dehors bourrus. Il m’a dit : « il ne faut pas confondre le Sphinx de Thèbes avec son homonyme égyptien », il voulait bien me dire où habitait sa connaissance Sphinx si je répondais à une énigme : « Qu’est ce qui est vert, qui peut se manger, et qui peut être utile pour se sortir d’un pépin ?  »
J’avais la réponse sur le bout de la langue et je m’apprêtais à le dire quand soudain Béchamelle a éternué et je me suis retrouvée, les quatres fers en l’air, fracassée contre le passage du Caire.
Les dernières paroles que j’ai entendues avant d’être emmenée par Minotaurus sur sa carriole furent celles de Béchamelle à Pygmée-Lion : « Tu pourrais pas m’aider à m’éponger le nez ? » Alors Pygmée Lion a sorti de sa sacoche un instrument confondant, une sorte de kleenex multi absorbant et il a dit :  » je te tire le vert du nez ? ok ! mais la prochaine fois , préviens quand tu éternues. »
J’ai eu comme un haut le cœur et je me suis laissée aller sur la carriole direction l’hôpital. Je leur ai dit de se taire et qu’ils aillent tous se faire voir au diable vauvert.

BD-Minotaure-á-la-carriole

Picasso : Minotaure à la carriole, 6 avril 1936. Huile sur toile, 45,5 cm x 54,5

.

Projet 52 Nuances de verts avec le sujet « Proverbes » et Participation à l’agenda ironique qui se déroule en février chez Rx Bodo (sujet : Dialogue de sphinx)

NB : un bonus pour qui trouve la solution de l’énigme : « qu’est ce qui est vert, qui peut se manger, et qui peut être utile pour se sortir d’un pépin ? « 

Publicités