Un certain nombre de nuances de blancs

La nuit quand tous les chats sont gris très clair, nous tournoyons avec les copains, sur une musique enlevée. Je sais, vous vous dîtes, tourner en rond pour des personnages de manège, ce n’est pas folichon mais c’est notre vie et nous ne nous ennuyons pas. Ce fameux soir, tous les enfants étaient partis et le patron nous faisaient faire un tour à vide pour ne pas nous refroidir trop vite. J’étais tranquillement à trottiner à côté de ma soeur jumelle, Nono-Immaculée de son prénom, moi c’est Dada-de-lys. Devant nous, le dodo et sa compagne se dandinaient, le mouton commençait sa nuit à côté de sa brebis, le dindon et la dinde de Noël survivante dodelinaient de la tête, le cochon rose pâle délavé et sa truie ronchonnaient, le loup et sa louve louvoyaient et complétaient le tableau. Tous les douze, nous chantonnions, de conserve, nous étions nés sous le signe du gémeaux. Nous tournions en rond sous les flonflons habituels montant et descendant la barre, sous l’oeil endormi du proprio, ivre de vin blanc.

;
Quand soudain, le lapin blanc arriva en fanfare et en criant : »Nous allons être en retard : cela se passe chez Patchcath ce mois ci. Après Monesille et son herbe d’or , il faut y aller pour parler du blanc ».

Nono, ma soeur, qui n’a pas sa langue dans sa poche s’exclama : « Nonobstant le fait que c’est une cérémonie d’importance, nous ne pouvons pas nous y rendre, il y a le manège à faire tourner, s’occuper des enfants, des mamies, des papis…et le patron ne voudra jamais »
Le dodo prit la parole « Dodobstant le fait que je ne suis pas blanc de peau mais un peu noir sur le bord des plumes, je ne pense pas avoir des choses à dire sur le blanc ou alors uniquement sur le blanc de ton oeuf, ma chérie », dit il en rougissant. La dodo leva les yeux au ciel, émue…..ajoutant pour la forme « …et le patron ne voudra jamais »

Le dindon prit la parole « Dindonbstant le fait que ce que j’ai de mieux, à part ma cuisse de nymphe, c’est mon blanc, je m’en balance du blanc »
« Et ton blanc, c’est du poulet ? caqueta sa compagne, parce qu’à glousser comme cela on va finir par être en retard chez Patchcath, déjà qu’on a manqué l’herbe d’or chez Monesille. C’est cousu de fil blanc votre histoire. A force de discuter, on n’arrive jamais à se mettre d’accord et on rate les grandes occases ».

Le mouton opina avec son bonnet blanc, la brebis opina de son blanc bonnet.

Le cochon renchérit : « O boudin blanc, roi des boudins, cache ce blanc seing que je ne saurais voir, foie de jambon blanc, allons de ce pas chez Patchcatch ». La truie trucula pourtant « mais .. le patron ne voudra jamais »

Le loup banc qui n’avait rien dit jusque là regarda le lapin blanc d’un air gourmand et lui chuchota, le croc éclatant de blancheur : « Montre nous le chemin jusque chez Patchcath, et nous lui ferons un festival de blanc, une avalanche de clichés en noir et blanc, un poème boule de neige, une gueule de loup enfarinée montrant patte blanche, un oeil au beurre blanc et l’autre au beurre noir, les monts enneigés du kilimandjaro feront pâle figure suite à notre blanchiture éhontée, je tirerais à balle à blanc, vite partons, cher lapin blanc, avant que les blouses blanches ne nous embarquent …. « 

Après cette tirade, le jour commença à poindre à l’horizon (à l’heure où blanchit la campagne…..), alors, ni une,ni deux le loup et la louve tirèrent ensemble sur la bobinette et le pompon cherra ; ils se libérèrent du manège. Ils suivirent le lapin un brin apeuré, je revois encore sa queue blafarde disparaître dans le lointain. Les loups sautèrent impeccablement par dessus le banc. Le cochon suivit, poussé par sa truie au postérieur au moment du passage de l’obstacle du banc. Le Dodo et la dodo passèrent à côté du banc se hâtant lentement, d’un pas nonchalant et sortirent du cadre. Ma soeur me devança et sauta le banc, aérienne. Je la suivis sans un seul regard pour notre patron maintenant bien endormi.

Notre patron est sympa mais demain au réveil il va en être chocolat (blanc) que nous soyons tous partis chez Patchcath.

manège

Merci à Martine pour la photo qui m’a donné l’idée de ce petit texte.

Publicités

41 réflexions au sujet de « Un certain nombre de nuances de blancs »

  1. Bon dimanche Val,
    Un texte très drôle, même si je ne comprends pas trop, les mots faisant référence à un vécu « bloguesque » dont j’ignore tout 🙂
    Comme nous sommes au mois de janvier et que c’est le mois du blanc, et des soldes, j’aime bien ton tour de manège ou de « moulin » comme on dit à Bruxelles 🙂
    L’image m’a bien fait sourire au pays de « l’absurdie ». Écrire comme toi, je ne peux pas. Je ne suis pas aussi littéraire. 🙂
    Bisous à toi.
    Geneviève

  2. Excellentissime ! je sais déjà que je ne voterai pas blanc ! et que certains vont faire un blanc d’honneur ! L’image était inspirante certes mais ton talent fait le reste, le dodobstant dindonobstant, j’adore !!! je peux refaire un tour ??

  3. Jumentstant ! ce texte me donne envie d’attraper le pompon pour avoir le droit de faire un tour supplémentaire !
    j’adôôôôôre ❤
    Surtout que, ce mois, je suis complètement blanc de seiche comme je l'écrivais ce matin à Patchcath.
    Bises, Valentyne

  4. Ping : Mois blanc | patchcath

  5. Du grand Val valentynien ! J’adooore ! Et c’est génial ! Moi aussi je cherche à combiner avec les Plumes, c’est faisable mais du coup ça me perturbe ! Bises ma Jument préférée ! Jolie la photo de Martine, en plein dans le mille ! 😆

  6. Ping : Agenda ironique de l’an neuf et du mois Blanc – patchcath

  7. Ping : Agenda ironique de l’an neuf (mais seize) et du mois Blanc – patchcath

  8. Mouahhh que c’est mignon-trognon-patapon comme toujours !!! Tu nous trente-millionne-d’amis la poésie avec toujours autant de talent et, foi de chat, jamais plume d’humain(e) n’a aussi bien croqué poils, pelages, fourrures, duvets avec tant de malice et de tendresse !!

  9. Ah super je découvre ton texte , en effet il colle parfaitement à l’image que je t’ai envoyée sur fb. Finalement j’aime bien fb ça nous permet de faire un lien vers nos blogs. J’avoue qu’en ce moment je ne suis pas très active sur ceux ci, j’ai changé de rythme de vie et j’ai repris une activité professionnelle. Du coup je n’ai plus beaucoup de temps pour le net !!!
    Merci de m’avoir menée jusqu’ici.
    Bisous.
    Domi.

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s