A tous les garçons que j’ai aimés – Jenny Han

garcon que j'ai aimés

Lara-Jean a 16 ans. Elle vit aux Etats-Unis avec son père et ses deux soeurs, Margot la grande de 18 ans et Kitty la petite soeur de 9 ans. La maman est décédée dans un accident quand Lara-Jean avait dix ans.
Margot part de la maison pour aller étudier en Europe, Lara-Jean, elle, rentre en avant-dernière année de lycée. Elle a pour voisin, Josh, qui est aussi l’ancien petit ami de sa soeur.
Quand Lara Jean est amoureuse, elle écrit une lettre à « son amour » mais ne la poste jamais et la garde dans une boîte à secrets. Elle a écrit cinq lettres ainsi et un beau jour, coup de théâtre, les cinq lettres arrivent par la poste à leurs cinq destinataires, dont Josh et un autre garçon Peter Kavinsky, le beau gosse du lycée.
Voilà pour le cadre. Peter Kavinski en revevant la lettre a une idée et propose à Lara Jean de faire semblant d’être « petits amis » (cela se dit encore ? ), afin de rendre son ex-petite amie jalouse. Lara-Jean accepte pour que Josh (l’ex petit ami de sa soeur) ne croit pas à la fameuse lettre de déclaration….

Dit comme cela cela peut passer pour une bluette de lycéenne genre guimauve sauf que….. les réflexions et la progression de Lara Jean sont intéressantes à suivre et pas aussi mièvres que l’on pourrait penser à lire mon modeste résumé. Le lecteur suit donc les pensées de Lara-Jean sur les changements qui arrivent dans sa vie …il lui faut mûrir, apprendre à conduire seule sa voiture, combler le vide laissé par sa grande soeur partie au loin, s’occuper de sa petite soeur, affronter les ragots du lycée, et surtout gérer ses mensonges qui lui compliquent bien la vie.
Lara Jean est attachante , elle veut bien faire, reste à la fois très enfantine et parfois très mûre…
Un bon moment de lecture ……qui a aussi bien plu à ma fille de 14 ans…plus dans la cible……Un moment de complicité ….

/

un extrait: 

Il se lève et m’entraîne vers la porte, une main sur la cambrure de mon dos, tout en saluant son clan.
– Souris, marmonne-t-il.
Je m’exécute.
Je dois avouer que c’est agréable d’être guidée à travers la foule. J’ai l’impression d’être choyée. D’évoluer dans un rêve. Je suis toujours moi et Peter est toujours Peter, mais tout à l’air cotonneux et irréel.
Un peu comme la fois où on a pris du champagne en douce pour le Nouvel An, avec Margot.
Je n’y ai jamais réfléchi, mais je crois que jusque-là, j’étais invisible. J’étais une élève lambda. Maintenant que les gens pensent que je sors avec Peter Kavinsky, ils se posent des questions sur moi. Ils se demandent pourquoi on est ensemble. Ce que j’ai fait pour lui plaire. Ce que j’ai de plus que les autres. Ce qui me rend spéciale. Je me pose les mêmes questions, d’ailleurs.
Je suis devenue « la fille mystérieuse ». Avant, j’étais « la fille réservée » mais maintenant que je suis avec Peter, j’ai changé de statut.

:

Challenge « Lire sous la contrainte » chez Philippe . La contrainte de cette session est « 5 voyelles »
Challenge « Etats Unis » chez Noctenbule
Challenge Top 50 chez Claire dans la catégorie « livre qui se déroule dans un lycée ».

challenge top 50 challengeusa challenge-contrainte

Publicités

2 réflexions au sujet de « A tous les garçons que j’ai aimés – Jenny Han »

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s