Aujourd’hui « foule » – 8 décembre

Episodes précédents : 12345678910111213,14

Samedi : Epilogue

A un moment, maman a dit : « il est génial le défilé du carnaval cette année : les gens ont fait beaucoup d’efforts sur leur costumes : enfin surtout sur leurs têtes. »
Il y avait aussi des chars qui défilaient : le char des instruments à vent, le char des instruments à percussion, ceux à cordes.
On n’avançait pas vite avec la foule qu’il y avait, papa avait le temps de prendre plein de photos.
Un monsieur à tête de piano s’amusait à répéter en boucle « qui va piano va sano »
Comme toujours, le dernier char était la voiture de police, ils avaient tous des têtes de violons et regardaient maman d’un air bizarre, comme si elle avait volé la sienne.
Alors, tout le monde s’est mis à chanter en lançant des confettis : même les personnes à tête de casserole chantaient à gorge déployée.
Nous aussi on s’est mis au diapason : Avec mes copains on s’est mis à chanter : « trois jeunes tambours s’en revenaient de guerre et ri et ran rampataplan » en criant bien fort.
Au bout d’un long moment on est arrivé au parc devant la mairie.
« Flûte » a dit maman « il va y avoir le discours de Monsieur le maire avec sa tête de fanfare à lui tout seul ».
Dans le brouhaha qui régnait, presque personne ne l’écoutait monsieur le maire : il a remercié tous les organisateurs du carnaval pour le beau thème choisi : « de la musique avant toute chose » qui faisait suite à un autre carnaval non moins réussi sur le thème des peintres.
– Quelle cérémonie bien orchestrée ! Disaient les uns
– Réglée comme du papier à musique ! Répondaient les autres
– Les enfants, en sourdine s’il vous plaît, disaient les maîtresses de l’école qui accompagnaient certains enfants, ou sinon nous allons vous sonner les cloches, a rajouté Delphine.
Tambour battant, les employés de la mairie ont ensuite fait un grand feu avec Monsieur Carnaval et on est tous repartis vers notre maison.
A ce moment , j’ai dit « très réussi ce carnaval : par chance on avait les bonnes têtes : si le carnaval avait eu lieu lundi il n’y aurait eu que des têtes – moyens de transport, s’il avait eu lieu mardi, il n’y aurait eu que des têtes-animaux, s’il avait eu lieu mercredi des têtes-nourritures, jeudi des têtes d’homme sur des corps de femmes et des têtes de femmes sur des corps d’homme et vendredi des têtes de fruits et légumes »

Et là maman m’a mis la main sur le front et elle a dit : « je crois que Titouan a un peu de fièvre, il ne sait pas ce qu’il raconte » et elle a enlevé son masque de violon : elle avait l’air un peu inquiète, mais en dessous elle avait sa tête de maman comme d’habitude. J’étais content de la retrouver avec sa vraie tête ; mon papa aussi a enlevé son masque de guitare et a regardé de près si j’avais de la fièvre : « non non il va très bien, je crois juste que c’est son imagination débordante qui a encore débordé » et il m’a fait un clin d’oeil. Il sait bien, lui, ce qui s’est passé cette semaine.

F I N 

 ;F

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : KO

2. pas plus de 100 mots :520 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK

Publicités