Aujourd’hui « rues » – 29 novembre

Episodes précédents : 12345

Mardi, léopards, gazelles et caméléons

Papa avait l’air un peu fatigué de sa journée et il n’a pas raconté grand chose : son arrivée dans les transports en commun où ils étaient serrés comme des sardines, la difficulté de s’entendre avec son collègue à tête d’ours « Quel ours mal léché celui là », et le sourire carnassier de son chef «Dent de Lion , avec ses dents qui rayaient le parquet ». …..papa  a dit « Aujourd’hui, dans les rues, c’était la jungle…Heureusement, que j’ai une collègue, Jo avec qui je m’entends bien et qu’elle avait une tête de bison ravi…. »
Maman avait plein de choses à raconter :
« Figure-toi que Mme Hortense est revenue ce matin, tu sais celle qui s’habille toujours en léopard. Quel choc, elle a eu ce matin en se voyant devant la glace avec une tête de gazelle : cela faisait un joli contraste les vêtements léopard avec la tête et les cornes de la gazelle. Mme Dalby avait une tête de vipère, je n’ai pas été surprise.
L’après midi, Mme Perruche a annulé son rendez vous : avec sa tête de chauve souris, plus besoin de sa permanente mensuelle. Alors, j’ai passé mon temps à peigner la girafe, euh non, plutôt à faire sa mise en plis à Mme Rodriguez : il m’a fallu une échelle. Le comble pour une coiffeuse !!
La petite apprentie qui m’aide au shampoing avait une jolie tête de caméléon. Faut il dire caméléone? Cela lui va plutôt bien, elle qui passe pas mal de temps à se faire des couleurs excentriques. »
Après le repas, papa a repris du poil de la bête et s’est demandé quelle surprise nous attendait demain. Ma soeur a dit que cette histoire n’avait ni queue ni tête : « quand cela allait donc finir ? Le premier jour Papa en train, le deuxième Papa et Maman en Zèbres et le troisième ?? »
Là dessus, Maman a vu l’heure et a dit : « 8H30 ; vite les enfants, finissez votre dessert aux céréales, petite douche, lavage de dents et au lit. On verra bien la tête que l’on aura demain matin. »
Pendant que nous nous préparions, Papa a un peu regardé les journaux télévisés : moi la politique, je ne comprends pas tout, mais là, avec leur tête de hulottes (ou de linottes, je n’ai pas bien compris), d’éléphants dans un magasin de porcelaine et de serpents qui se mordent la queue, ils étaient vraiment sympathiques. Il y avait même une autruche.
Maman a trouvé que cela illustrait bien l’expression la politique de l’autruche.
Ensuite maman m’a raconté une petite histoire, mais vite fait car elle voulait voir son acteur préféré à la télé : Bruce Ibis va sauver le monde, une nouvelle fois.

Le lendemain, c’est le bruit de Maman qui préparait le déjeuner qui m’a réveillé: cela faisait un doux bruit de paquet de céréales, un petit peu comme quand on joue au maracas à l’école, j’entendais les pétales de céréales s’agiter dans le paquet mais plus fort que d’habitude. Alors, je me suis levé et là j’ai vu que Maman ne préparait pas le déjeuner mais qu’elle « était » le déjeuner avec sa tête de boîtes de « Spécial Cas ». Papa, lui avait avec une tête de Chocopic (les céréales pas le poney).

;

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : KO

2. pas plus de 100 mots :510 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK