Michel Butor – La teinture de Marrakech

Ce qu’il nous faut

………….c’est la justice

plus verte que

………….le blé qui lève

sur un plateau

………….l’éducation

équilibrant

………….la liberté

dans un voyage

………….interminable

;

ce qu’il nous faut

………….c’est la colombe

plus bleue que le

………….ciel sur l’Atlas

prenant son vol

………….entre les pages

du Coran de

………….l’après terreur

dans coffre de marqueterie

:

Ce qu’il nous faut

………….c’est le cheval

:
Plus noir que noir

………….charbon vivant

hennissant de

………….flammes légères

pour traverser

………….les horizons

dans un galop

………….de découvertes

,

Ce qu’il nous faut

………….c’est une rose

plus rouge que

………….lèvres d’enfants

répandant ses

………….parfums nomades

sur les sommeils

………….tranquillisés

dans une cour

………….plantée de vignes

.

Ce qu’il nous faut

………….c’est la couronne

plus mordorée

………….que crépuscule

illuminant

………….notre misère

en paradis

………….d’égalité

dans un silence

………….tout en murmures

;

Michel Butor – Sous l’écorce vive 2008-2009

La teinture de Marrakech ou la politique des signes pour Bertrand Dorny

;

Un poème en écho à ceux programmés par  Martine (Mémoire du 13 Novembre 2015)

Publicités

7 réflexions au sujet de « Michel Butor – La teinture de Marrakech »

  1. Ping : Mémorial poétique du 13 novembre 2015 | Écri'turbulente, c'est en écrivant qu'on devient écrevisse.

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s