Aujourd’hui « bois » – 3 novembre

En novembre, je pars (virtuellement) au Québec avec Karine et Yueyin.
Dans ma cabane au Canada (comprenez mon alcôve sous les toits), j’ai commencé un petit livre étonnant.

Dans le transcanadien (comprenez le transilien) aujourd’hui j’ai continué à lire  « le jour de Corneilles » de Jean-François Beauchemin. C’est le récit de la vie de deux hommes qui habitent au fond des bois, isolés de tout (l’un par choix et le deuxième  parce que c’est le fils du premier et qu’il n’a rien connu d’autre). Une écriture très étrange et hypnotique, proche de la nature dont je ferais peut être un billet plus détaillé : parce que là je pense aller me terrer comme l’ourse au coin du bois (pour dormirrrrrr)

:

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots :114 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK

34 réflexions au sujet de « Aujourd’hui « bois » – 3 novembre »

  1. c’est juste le moment d’entrer en hibernation, n’oublie pas les noisettes et autres friandises qui te permettront de lire jusqu’à plus soif sous les toits ! Bisous
    PS : je continue la lecture de mon livre, mais quelle brute, le père !

  2. Et bien, pour moi, le « Jour des corneilles » de Beauchemin reste l’un des livres les plus marquants : pour l’écriture d’abord et avant tout, l’émotion qu’elle suscite, l’histoire qu’elle véhicule. J’en ai fait un billet sur le blog tellement c’était fort. J’ai ressenti quelque chose d’approchant en terminant « La petite lumière » de Moresco. Et surtout, prudence dans ces bois inconnus !

  3. Cela évoque pour moi le fameux livre de Fred Vargas, « dans les bois éternels », où l’ombre d’on ne sait quoi ne cesse de planer. Jusqu’au moment où l’ombre est dévoilée. Bonne hibernation.
    J’irai découvrir Beauchemin à l’occasion au détour d’un sentier en sous-bois.

  4. Hello Valentyne
    Ton courage pour ces quotidiennes me décourage 😉
    Quel courage tu as… et des idées 😆
    Sharon m’avait offert Le jour des corneilles lors du swap en commun, j’ai essayé deux fois de le lire, impossible… Et en plus, on l’a dans la liste pour notre Club de lecture. Je vais encore faire l’impasse. Cette écriture me déroute totalement, il faut que je passe un temps fou à rétablir dans mon français à moi 🙄
    Gros bisous du mercredi

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s