Aujourd’hui « moment du réveil » – 18 septembre

COUPLE-LIT-palme
Je me suis réveillée en vrac ce matin. J’avais la bouche pâteuse et comme un truc énorme coincé entre les dents. J’ai regardé mon cher et tendre qui avait l’air également dans le costard, enfin je veux dire dans le coaltar, vous l’aviez compris, mon chéri ne porte JAMAIS de costume… Il est prof d’art plastique dans notre bonne vieille du Mans (mais si vous connaissez sûrement les rillettes et / ou les 24 heures, la formule 1 et tutti quanti…
Pour ma part je suis prof de français dans le même lychee (enfin lycée)
Nous étions allongés sous notre couette Ikea, sous nos boules roses kaléidoscopiques (c’est mon chéri qui a fait la déco) quand j’ai remarqué que le dit-chéri avait un tuba dans la bouche.
J’ai dit : « Tauntubadanlabouche ! »
– Benouij’aifaituneapnéedusommeil ! a t il répondu.
Pour des raisons compréhensibles, il a lâché son tuba :  » Comme j’ai vu que tu avais eu le même problème que moi je t’en ai apporté un pour toi, c’est nous les rois des entubés, yeah »
– On n’a plus l’âge de sortir le soir ! ai je soupiré
– En tout vas c’était marrant le pince fesse chez la Marie Antoinette ! Non ?
– Mouais : Marie Antoinette, elle est un peu vache, mais ça va je la supporte mais son proviseur de mari il me les ….broute…..Il se croit sorti de la cuisse de Jupiter….tout ça parce qu’il a rencontré un jour le président de la Rép….
– Les saucisses grillées valaient le déplacement
– Le magret était pas mal !
– Mouais ça cassait pas trois palmes à un canard. Par contre le plateau de fruits de mer, il n’était pas un peu bizarre ? Il sentait pas la rose !
– Vi…. j’ai comme un goût d’huître qui remonte.
– C’est parce que le proviseur t’a passé le plateau de trop près
– Marco di Bulot : quelle plaie ce type !
– Bon je me lève il faut que j’aille au boulot . Tu leur fais quoi à tes secondes ?
– Moi ? collage libre avec  » Marie Antoinette / rose / formule 1 / grosse vache et saucisses » : cela va leur en boucher un coin et je vais roupiller ! Et toi ?
– Moi je vais leur filer une dissert avec au choix  » la nausée » ou alors « l’enfer c’est les huîtres ».

collage vache rose marie

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : KO

2. pas plus de 100 mots : 396 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK

Je tiens à m’excuser publiquement si j’ai des prof parmi mon lectorat mais vous savez bien que cette histoire ne contient aucun personnage ayant existé et que toute ressemblance serait fortuite.

Ceci était ma modeste participation au faux concours chez Anne