Aujourd’hui « les toilettes » – 30 août

VESPASIENNEC. le 30 août 1934

Mr le curé, Mr le maire

.

Je conçois que vous trouviez agréable que le progrès arrive enfin dans notre ville. Au moins, le mur de l’église n’est plus trempé. Cependant cette installation « moderne » me gâche la vue… et la vie : c’est un défilé permanent devant ma porte.

Appelez les comme vous voulez : Urinoir, Vespasienne, pissoir, édicule, Pissotière, toilettes, violon, ouatères ou lieu d’aisance !! Mais même bien éclairées, vous ne me ferez pas prendre des vessies pour des lanternes.

Je suis au bout du rouleau : Savoir que ces commodités sont là, à portée de main si j’ose dire, incite notre jeunesse à boire. Il est temps de faire quelque chose.

Si vous ne réagissez pas, je le ferais et j’écrirais au cabinet de Mr Albert LEBRUN

Votre dévouée mais à bout de nerf, J.

;

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 140 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK

 

Précisions : Pour cette avant-dernière énigme, il faut trouver qui est J. et trouver un lieu :  C.

;

Réponses exclusivement dans les commentaires et pas par mail.(règles complètes du jeu-concours ici)