Aujourd’hui « un geste qui veut dire » – 29 août

Mon très cher fils,
Je t’écris pour te demander pardon.
Je t’ai tué et au moment d’accomplir mon geste en appuyant sur la seringue, ma vie a défilé devant moi.
Si je suis condamné, j’aurai gagné car on considérera mon geste comme un crime, (infanticide diront-ils). Ils te reconnaîtront alors le statut d’ « humain ». Si je suis condamné, j’aurais perdu car je finirai ma vie en prison (voire pendu) pour ce même infanticide.
Si je suis acquitté j’aurais la vie sauve mais tu retourneras dans l’oubli comme si tu n’avais pas vécu.
Quelque soit l’interprétation de mon geste par ce tribunal,  je te perds ou je me perds…
Comprendront-ils ce que mon geste voulait dire  ?
.
.
Douglas T.
.

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 120 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK

Précisions :

Il faut trouver  le titre d’un livre et son auteur.

;

Réponses exclusivement dans les commentaires et pas par mail.(règles complètes du jeu-concours ici)

Publicités