Aujourd’hui « un coin de nature » – 27 août

SERPENTFLOR

Source photo

Cher C.P.
.
Merci pour ce petit coin de nature que que tu as créé au jardin des plantes de Nantes.
Avec mes amis, nous glissons joyeusement sur ce serpentflor.
Tous tes personnages se joignent à moi pour te remercier de nous avoir donné vie et planté comme des petites graines, petites graines qui pousseront, j’en suis sûr, dans le terreau de l’imagination fertile des enfants. Je te laisse parce que le Martabaff fait des siennes avec Foulbazar et que Roméotte a perdu Jules dans le jardin alors qu’il zertillonnait avec Okilélé. Quelle famille !!!
 /
B. que tu as su prendre sous ton aile.
/

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 115 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK

 

Précisions :

CP est un auteur mais lequel ? (non ce n’est pas Carnetsparesseux )
Et qui est B, un des personnages de CP mais lequel ?
:
Réponses exclusivement dans les commentaires et pas par mail.(règles complètes du jeu-concours ici)
Publicités

Barbara Kingsolver – Le temps où nous n’existions pas


De la vie personnelle d’Arrière-Maman, avant qu’elle n’arrive chez nous, je ne sais pas grand chose. Elle parlait rarement de choses intimes, préférant le légendaire et l’historique, ce que j’ai donc pu découvrir me vient de la mère qui exerçait en tout une forme de censure à l’envers : elle évoquait haut, fort et souvent les événements qu’elle désapprouvait et rarement ceux qui auraient pu être ordinaires ou rédempteurs. Elle nous racontait, par exemple, que l’arrière-grand- père Murray avait enlevé Arrière-maman de sa terre tribale dans la vallée de l’Hiwasee pour l’emmener vivre en concubinage au Kentucky, en l’absence de toute sanction chrétienne. Selon Mère, ce haut fait avait été réalisé à l’aide d’un cheval volé. Depuis cette époque, Arrière-maman répondait au nom de Ruth.

[…]
Je sais aussi que de son vrai nom elle appelait Feuille Verte, bien que cela ne figure nulle part. Sur sa tombe, on a inscrit celui de « Ruth ».
Mère était d’avis qu’il fallait l’enterrer sous son nom chrétien, dans espoir que Dieu dans son infinie miséricorde oublierait le mariage païen et les chevaux volés et qu’il l’accueillerait au paradis. Il est cependant probable qu’IL soit passé à côté de sa tombe parce que tous les renseignements indiqués sont mensongers. Nous avons même dû lui inventer une date et une année de naissance puisqu’elles nous étaient inconnues.
;
Barbara Kingsolver – Le temps où nous n’existions pas
citation