Aujourd’hui « horizontales et verticales » – 2 août

280px-Collagesevilla (1)Séville

Pierrot mon ami,
.

Je tiens à vous présenter mes excuses, hier je me
suis emporté et j’ai manqué vous enlever Charlotte.
Amoureux comme vous de sa beauté, je m’incline.
De tant d’amour, je ne peux qu’être admiratif
Vous serez heureux tous les deux.
Rendez moi grâce, pardonnez mon audace
Vous resplendissez de complicité, main dans la main.
ce sera un bonheur pour moi de vous voir,
soir et matin, plein d’espoir et inventeurs de  jeux libertins.
Devant votre mie et vous, je m’incline
Le cœur lourd je renonce à Charlotte
Cinq doigts sur mon cœur meurtri, je ne
Rue plus dans les brancards. Même le soleil de
Séville se voile devant votre amour si pur.

/

Votre DJ

.

PS : je mets mon âme à vos genoux , ne me jetez la première pierre et encore moins le premier mot.

.

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 154 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : OK

;
2 énigmes : Qui est DJ et quel est le message caché envoyé à Pierrot ? (Indice dans le titre du billet)

Réponses exclusivement dans les commentaires et pas par mail.(règles complètes du jeu-concours ici)

Publicités

23 réflexions au sujet de « Aujourd’hui « horizontales et verticales » – 2 août »

  1. J’ai trouvé le message ( je suis amoureux….etc), je connaissais ça avec un texte que l’on prête à Musset et Sand.
    Par contre DJ me fait penser à Don Juan mais je ne vois pas qui est Charlotte…
    Bises ! 😀

    • Coucou Mind 🙂
      Il s’agit de la Charlotte de la pièce de Molière (Don Juan ou le festin de pierre )

      Un petit extrait de Wiki :

      Acte II—À la campagne, près de la mer[note 60]. Le paysan Pierrot raconte (en patois d’Île-de-France) à Charlotte, sa promise, comment il vient de sauver du naufrage Dom Juan et Sganarelle. S’ensuit entre eux une scène de dépit amoureux. Dom Juan et Sganarelle survenant, Pierrot sort pour aller «boire chopine». Dom Juan s’extasie devant la beauté de Charlotte et convainc la jeune fille de l’accepter pour époux. Comme il s’apprête à lui baiser la main, Pierrot, de retour, tente de s’interposer, ce qui occasionne une algarade farcesque. Arrive Mathurine, à qui Dom Juan a également promis le mariage et qui exige des explications de Charlotte. Le séducteur parvient à trancher le différend entre ses deux dupes, sans même les détromper de leurs illusions. Un serviteur entre, qui l’informe que douze hommes à cheval sont à sa recherche. Dom Juan et Sganarelle quittent les lieux en hâte.

  2. Heureusement que j’arrive seulement, Valentyne, je n’avais pas de réponse 🙄
    Belle reprise, excellent ce coming-août plus d’esprit 😆
    Bon courage et gros bisous

  3. Ping : Aujourd’hui « Emballage  – 2 septembre – Résultats du concours d’août | «La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s