Résultat du concours et « c’est comme cela et pas autrement » – 15 juin

Tadammmm !!! voici les résultats du concours où il fallait deviner le titre de la nouvelle qui mettait en scène Frigor Kelvinator, Borrris le beau russe, et Solveig, soleil de minuit……
Il y a deux gagnantes : tout d’abord Domicano qui, à force de recherches, a trouvé le titre et aussi Leodamgan qui a donné le titre dans un commentaire ici (sans le faire exprès) et qui a donc gagné, à l’insu de son plein gré;-)
 ;
Le titre était « Neuf semaines et demie »
 :
Domicano et Leodamgan, j’attends vos adresses pour vous envoyer votre petit cadeau.
 ;
Bises à tous les participants et aux commentateurs
 et voici les titres proposés :
 ;
Journal d’un frigo de chambre
Un ami transi
Mémoires d’un frigo
Du froid dans les sentiments
Itinéraire d’un grand glaçon gâté
L’amour givré
Reflet dans un œil d’or
Méfiez-vous du froid qui dort
Mémoires d’un vieux frigo rangé.
Froid dans le dos
La revanche de Frigor
Un frigo peut en cacher un autre
On achève bien les frigos
 :

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : KO (écrit hier)

2. pas plus de 100 mots : 164 mots

3. éléments réels de la journée : KO

4. suivre la consigne de la date : KO mais c’est mon blog, et je programme  un seul billet par jour et Mr Queneau, c’est comme ça et pas autrement, na !!!

Et dans la vidéo on voit Frigor (à 1 minutes de la vidéo puis à la deuxième minute et 10 secondes)

 

Publicités

25 réflexions au sujet de « Résultat du concours et « c’est comme cela et pas autrement » – 15 juin »

  1. tu fais ta maligne avec ton « na » parce que tu crois que monsieur Raymond ne peut pas l’entendre ! Méfie-toi, peut-être que… 😉 Zut, je ne me souvenais plus qu’il fallait chercher le titre ! Mais je n’aurais pas trouvé, j’ai bien fait de ne pas mettre cassé le bol ! 😀 Bises

    • Merci pour le lien Jobougon 🙂
      Je ne connaissais pas ce livre …
      Un passage qui plairait à Frigor : « il y avait ce poivre aigu qui me donnait le hoquet, et le piment qui brûlait ma gorge, et le chablis, pareil à de l’or qui aurait fait fondre mes cordes vocales, ou un simple gâteau au chocolat qu’il avait confectionné, et qui envahissait tout mon sang. »

  2. Parce qu’il y avait un cadeau, en plus! 😀 😀 😀
    J’ai vu Frigor sur la vidéo, il reste de glace!
    Qu’est-ce qu’ils étaient beaux…sniff… Suis un peu nostalgique…fin d’année oblige…
    Merci pour ce beau feuilleton! Je salue encore une fois ton imagination!
    Je t’embrasse

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s