Aujourd’hui « une consigne » – 20 mai

Les bas de soie
.
Les bas de soie chuchotent dans l’escalier
Ils habillent, nonchalants, une paire de guiboles,
Leurs chassé-croisés envoûtent les amants rabibochés,
Les bas de soie remontent jusqu’à leur corolle.
.
Les bas de soie ont débarqué en rez de chaussettes
Les bas de laine parlent au printemps,
Mais les bas de soie les exilent aux champs
les expédiant  à Pétaouchnok ou au Massachaussette
.
Juchés sur les talons aiguille, ils chantonnent,
Ces bas de soie dansent et charlestonnent
Avec un jupon vite enfilé et moultes  fanfreluches.
.
 
Les bas de soie sont de sortie, elle trébuche
À l’écoute de leur chuchotis, elle abandonne ses bottes
Dans l’escalier où sans fin les bas de soie chuchotent.
 :
.
:

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 130 mots

3. éléments réels de la journée : OK (j’ai fouillé dans mon stock de consignes d’écriture)

4. suivre la consigne de la date : OK

Publicités

16 réflexions au sujet de « Aujourd’hui « une consigne » – 20 mai »

    • Coucou Mind

      J’ai essayé de garder le rythme de ce poème ci dessous de Jacques Roubaud intitulé « les vers à soie ».

      Les vers à soie murmurent dans le mûrier
      ils ne mangent pas ces mûres blanches et molles
      pleines d’un sucre qui ne fait pas d’alcool
      les vers à soie qui sont patients et douillets

      mastiquent les feuilles avec un bruit mouillé
      ça les endort mais autour de leurs épaules
      ils tissent un cocon rond aux deux pôles
      à fil de bave, puis dorment rassurés

      En le dévidant on tire un fil de soie
      dont on fait pour une belle dame une robe
      belle également qu’elle porte avec allure

      Quand la dame meurt on enterre la soie
      avec elle et on plante, sur sa tombe en octobre,
      un mûrier où sans fin les vers à soie murmurent.

      Il y a d’autres poèmes inspirés de celui ci sur le site de Zazipo qui est en lien …
      Bisessss

  1. Je ne comprenais pas très bien le rapport avec la consigne (oui je suis lente ces derniers jours^^) mais j’ai trouvé ce poème superbe et sensuel ! Magnifique ! Tu devrais poétiser plus souvent, à chaque fois c’est une réussite ! Bises Val 🙂

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s