Voyage en Paressie

Chers Confrères,

.

Voici un premier jet de mon préambule au rapport sur mon voyage en Paressie. Compte tenu de la difficulté à faire parler les paressiens, je me permettrais de traduire leurs éventuels propos au fur et à mesure. Les notes de bas de page me fatigant beaucoup.

. Comme vous le savez, j’étais parti pour 6 mois en Paressie. Six mois me paraissant corrects pour découvrir une civilisation et en faire un rapport représentatif, si ce n’est exhaustif. C’était sans compter l’immense tâche qui m’attendait …et m’attend encore…je commence à rabattre mes prétentions scientifiques. Mon leitmotiv est maintenant  » En faire moins, mais bien ».

Cela fait maintenant 6 ans que j’y suis et je ne désespère pas d’arriver à finir bientôt le premier chapitre de cette encyclopédie. La tâche qui me reste est effrayante quand j’y songe. Je sais que je m’adresse à un public averti et j’entrerai dans le vif du sujet sans tarder mais il faut bien tout de même resituer le contexte et l’étude que vous m’avez gentiment commandée.

La Paressie s’étend nonchalamment entre ses six voisins limitrophes et néanmoins amis : L’Orgueillie, la Gourmandie, la Luxurie, l’Avarie, la Colérie et l’Envie. Un unique fleuve, le Nonchalant, alimente l’unique montagne et l’unique vallée de la Paressie. L’adret seul est habité, l’ubac étant boisé des fameux pêchers capiteux, mondialement connus. On a dénombré quelques milliers d’habitants au dernier recensement qui a duré 20 ans. Un régime monarchique où le roi Fainéant XXXème du nom règne depuis 30 ans. (pour la durée d’un an paressien, se reporter à l’appendice que je vous enverrai bientôt)

J’en entends déjà qui murmurent que ce rapport est une vaste fumisterie, voire un conte. C’est totalement faux. J’ai été très rigoureux dans le choix des personnes interrogées allant jusque dans la capitale « Par ».

J’ai trouvé un guide qui m’a accompagné pendant ses 6 courtes années. Nous vivons dans un cloître où règne le silence et nous nous consacrons à l’étude de la Paressie. Seule le tocsin nous prévient des urgences qui heureusement sont rares en ce doux pays. Sans ce guide, je crois que je n’aurais jamais compris la substantifique façon de vivre des Paressiens. (NB : ceci n’est pas très scientifique mais j’ai décidé d’appeler les habitants de la Paressie les paressiens pour une raison statistique qui m’a pris tout un trimestre et que je vous transcris ici en abrégé (j’espère que vous apprécierez cette litanie en « ie  » mineur) : Italie / italiens, Malaisie / malaisiens, Algérie / algériens, Arménie / arméniens, Australie / australiens, Bolivie / boliviens ( 6 « iens ») contre Roumanie / Roumain, Albanie / albanais, Croatie / croate, Bulgarie / bulgare. (4 pas « ien »). Le lien est facile vers la religion des Paressiens qui est très simple :  » pas de religions « .

; Mon guide, Childéric Lebref, a pris une année de son précieux temps pour m’expliquer le système syllabique des paressiens. Pour ne pas s’épuiser vainement, tous les mots paressiens ne sont prononcés qu’avec la première syllabe. La syllabe « vo » signifie donc selon les cas « veau » ou vautour ». Autre exemple, le mot « car » veut dire selon le contexte  » Carte », « carnaval », « carmin ». « Caravansérail » et « carambolage » n’existent pas en langage paressien : bien trop long à penser et à prononcer : tous les mots de 4 syllabes et plus ont été rayés du dic (comprenez dictionnaire).

; Mon guide est un pur Paressien. Comme tous les paressiens de souche, il semble apathique au premier abord, sans réelle forme, un peu flou même sur les bords. Il ne faut pas s’arrêter à cette première impression. La résistance au changement d’un Paressien peut soulever des sofas. Childéric, mon guide, m’a tout appris et surtout comment positionner mon accent, non pas tonique comme en anglais mais atonique (pas atomique hein !)

; J’entame ma septième année d’étude de ce peuple formidable, paisible et heureux, avec les verbes. « A la fin sera le verbe » a dit un célèbre Paressien. Sachez d’ors et déjà que chez les Paressiens, l’impératif n’existe pas. De la même façon qu’un Paressien ne donne pas d’ordre.

Vous savez que le langage est mon dada. Je terminerai donc ce préambule de rapport préliminaire avec ces quelques proverbes paressiens :

Chassez la paresse et elle revient au (petit) galop. L’oisiveté est mère de sûreté. Il faut garder le bon grain et l’ivraie (on ne sait jamais ça peut servir).

Je vous quitte, j’entame mon tour de Paressie en costume traditionnel (short et tong). Mon guide m’attend, même si je doute qu’il puisse arriver à l’heure.

Votre confrère Ferdinand d’Esserap.

. PS : une seule difficulté dans ce beau pays : la constipation et ces maux de ventre (manque d’exercice physique peut être)

.

Concours Chez Rebecca sur le thème de la « paresse »

La consigne chez Tu dines ce soir 

.

et ma participation quotidienne chez Mr Queneau

366 réels à prise rapide (les règles sont ici) 1. écrire sur le vif : KO 2. pas plus de 100 mots : 745 mots 3. éléments réels de la journée : KO 4. suivre la consigne de la date : Mouais (la consigne du jour est « ventre » qui était un mot aussi proposé par Rebecca, j’ai la flemme de faire deux textes aujourd’hui.)

Publicités

37 réflexions au sujet de « Voyage en Paressie »

  1. Etant par ma mère mi-pares, je pronon seule les deux premiè sylla d’un mot, ce qui aide souvent à la compré de mes propos. Je me dois d’acquié quant à la teneur de votre compte- qui me semble fort docu et assez perspi même à ce stade d’ébau que vous lui prêtez modes . Je suis impa de lire la suite de votre premier jet de préam car il me plonge dans un état de nostal incroy .
    Veuillez agré mes sincè salu !

    • Cher 1patte, cher Jean Phi
      Ton comment me montre comme il va être diffi de faire parta la formi civi des par. Ce rapport trouve t il des lecteurs ? . L’ave nous le dira !
      Je t’embra , cher demi-compat’

  2. Très drôle, très travaillé, les consignes sont largement respectées. Bravo pour ta participation brillante ! Et merci pour le clin d’oeil. 😉

  3. Je vois que carnets paresseux fait des émules ? Un excellent texte ou j’ai souri !!! Mon passeport n’est pas un jour mais je vais faire une demande de visa illico presto ! Bisous😅😆😍

  4. Ping : Mieux vaut tard que jamais… | TUDINESCESOIR ?

  5. Bra, bra ! Ce rap est abst exc et très écl !
    Pour revenir à une écriture moins paressienne, ton savant va-t-il nous faire visiter les pays limitrophes ?

    • Je crois que ce mémoire sur la Paressie sera l’œuvre de sa vie et qu’il n’aura pas le temps de se pencher sur les pays voisins 🙂
      Le temps nous le dira 🙂
      Bon dimanche Martine 🙂

  6. En un mot comme en 745, superbe ! Je suis heureux d’enfin connaître le pays d’origine du Choloepus didactylus. En ce qui concerne ton P.S., je signale d’ailleurs que le Choloepus didactylus n’urine et ne défèque qu’une fois par semaine !

  7. ton article était marqué d’un petit drapeau vert, il était planqué (ce qui ne devrait pas t’étonner) dans un fichier spécial de ma messagerie. Je comprends mieux maintenant pourquoi il ne se manifestait pas bruyamment, il attendait que je le débusque ce grand fainéant ! J’ai attendu que le soleil tombe en morceaux aujourd’hui pour aller à la pêche et je ne regrette pas d’avoir laissé mijoter ce petit chef-d’œuvre d’humour. Je rigole depuis la première ligne. Et je rigole à nouveau en lisant : « pas plus de 100 mots : 745 » 😀 Trop forte !
    Bisous

    • Un article fainéant 😉 très drôle 🙂
      Il dormait dans ta messagerie
      Les voyages sur le net fatiguent mais il y a de la place pour allonger les jambes
      🙂
      Bises Marie Jo 🙂

  8. Ping : Les votes pour le concours « Agenda ironique  du mois de mai | «Rebecca Zartarian-Arabian

  9. Je suis morte de rire… mais j’apprécie beaucoup. 😉
    Bon, je ne m’y suis pas perdue, pourtant j’aurais aimé.
    Merci pour ce voyage, Valentyne.

  10. Décidément j’aime beaucoup ton écriture et ce soir je découvre qu’elle se pimente d’humour ! Contente de t’avoir lu Valentyne 🙂

  11. Ping : Les résultats du concours « Agenda ironique  du mois de mai | «Rebecca Zartarian-Arabian

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s