Bernard Werber – L’arbre des possibles


Extrait de la nouvelle « Tel maître, tel lion »


Cela se passa dans la plus grande discrétion. Sur le coup, personne ne s’aperçut du changement. « Animal Farm », laboratoire de manipulations génétiques, avait déjà connu quelques succès en produisant, par croisement d’espèces, des animaux de compagnie d’un genre nouveau. Son catalogue comprenait déjà le « hamster-perroquet » qui répétait tout ce qu’il entendait, le « lapin-chat » ronronnant, et le « cheval-souris » équidé miniature, s’ébattant sous les meubles. ,

.

Bernard Werber – L’arbre des possibles

.

Sur une idée de Chiffonnette

citation

Publicités

8 réflexions au sujet de « Bernard Werber – L’arbre des possibles »

  1. Je rejoins Leodamgan quant aux mensurations d’un cheval « normal ». Je me souviens de la frousse que j’avais lorsque je me suis retrouvée perchee si haut. Et ce coquin a bien senti ma peur, il faisait EXPRÈS de manger l’herbe au plus profond des fossés et faisait EXPRÈS de passer sous les branches les plus basses des arbres du petit bois où cette couillonne de guide nous avaient amenés. Non, pas de chevauchée fabtastique pour moi. Et un cheval qui miaule ne m’inspire pas plus ! Ceci dit, je les aime beaucoup. 😘

  2. Werber est un auteur que je ne lirai jamais…je ne sais pas pourquoi mais il me rebute (pas l’homme , ce qu’il propose comme livres…)
    J’ai honte mais je viens juste de voir ta bannière et elle est magnifique…désolé, peut être que tu l’as depuis longtemps…bises !

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s