Ojourd’hui « Itinérère » – 8 ovril

Un jour d’été, Igloo l’ourson couleur neige décide de quitter son logis du Pôle nord, pour découvrir le monde. Comme tous les petits, il déteste rester seul et  veut emmener quelques uns de ces voisins : le phoque, le morse et le pingouin.

– Pourquoi veux tu découvrir le monde, petit ours, nous sommes si bien ici sur les icebergs ! l’interroge le morse.

– oui , oui, nous sommes  bien ici ! Toutefois, je désire  voir plus de choses que toute cette neige, ses flocons, ce froid. Moi, je veux découvrir le Sud, les déserts crèmeux, quelques îlots de verdures ensoleillés, les bicoques en terre rouge, le bleu du ciel, les bêtes inconnues.

Le pingouin lui dit, le bec plein de son petit déjeuner de crevettes crues : « Je chuis chur que chi tu  vogues loin d’ichi, tu risques d’être très déchu »

– Hein ?  murmure le petit ours, je ne comprend rien, tu discutes encore  le bec plein!

Le pingouin engloutit prestement une dernière bouchée de crevette et répète  « je suis sûr que si tu vogues loin  d’ici, tu risques d’être très déçu »

– Non, non je suis sûr que non, voici mon  idée : vous voyez l’énorme iceberg derrière ce sommet : et bien dès qu’il se libère de cette rive, je monte dessus et je m’éloigne loin d’ici  découvrir en premier l’Europe et ses  villes fleuries. Puis, nous descendrons le long des fjords norvégiens et verrons des renoncules, nous longerons des prés de tulipes, le Cotentin et ses bruyères, Lisbonne et ses oeillets et nous échouerons en Guinée.

Le phoque, muet jusqu’ici, se réveille et s’écrie  : « je viens itou, moi je veux découvrir, en plus des fleurs, les cuisines de toutes ces contrées exotiques : toujours les mêmes poissons ici, je veux déguster des truites en Ecosse, des étrilles bleues de Côte d’Ivoire, et plein de choses nouvelles  encore.

Les voisins se décident en même temps et font leur gibecière pour découvrir le monde.

– « Oui, comment être sûrs que nous voguons vers le sud et que nous n’irons point en Chine, ou en Inde  ? » s’interroge encore le phoque.

– No problemo, répond le petit ours. le devin inuit veut bien nous prêter cet instrument exceptionnel qui se nomme  « boussole ».

.:

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)
1. écrire sur le vif : KO (billet rapatrié de mon ancien blog – Lipogramme en A)
2. pas plus de 100 mots : 374 mots
3. éléments réels de la journée : KO
4. suivre la consigne de la date : OK

Publicités

21 réflexions au sujet de « Ojourd’hui « Itinérère » – 8 ovril »

  1. Reymond Queno qui me glisse un petit mot qui dit que le recyclège est tout indiqué pour ce conte écologique. Pour pénitence d’irrespect des réels quotidiens, (et puis developpement durèble oblige) il exige et désire nez-en-moins que tu en écrives une suite, longue, longue, longue.

    • J’adore le nez-en-moins 🙂 je le recyclerais (lol)
      En 2012 , j’avais dans ma liste à faire 5 textes : lipogrammes en a, e, i, o , u autour de cet ourson (je me suis arrêtée à 2 textes 😦
      Il faudrait que je retrouve le deuxième …,
      Bonne journée Carnetsparesseux 🙂

  2. Ping : Aujourd’hui itinéraire | Passion : Culture !

  3. Attention aux excès : trop de vin nuit, et on risque de perdre sa boussole !
    Et un lipogramme, c’est un millième de kilo de graisse 😉 ?
    Blagues à part, très joli début : tout le monde réclame la suite !

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s